22/02/2005


Ventilo 28 M2

Le chantier naval Ventilo à Rolle a décidé de créer et de commercialiser un nouveau catamaran Ventilo 28 M2 au programme ambitieux: léger et performant mais aussi simple et sûr, pour un équipage réduit à 3 personnes.

En étude depuis la fin du printemps 2004, ce projet est définitivement lancé avec huit unités en construction, les premières étant livrés d'ici le mois d'avril prochain. 

En terme de construction, le Ventilo 28 M2 est construit à 90 % en carbone pour un poids total annoncé de 395 kg prêt à naviguer. La plate-forme, le mât et les safrans sont construits à Rolle chez Ventilo, dont l´expérience en matériau composite n´est plus à faire. Les coques et les dérives (2,80 m de long) sont sous-traitées à une entreprise spécialisée dans la construction de pièces en carbone aéronautique. 

Proposé avec un mât une pièce de 14,20 m (limite des gabarits routiers), la surface de voilure du Ventilo 28 M2 est impressionnante avec une grand-voile de 50 m², un foc de 20 m² et un gennaker de 76 m².  

En fonction des conditions de vent, son plan de voilure s'adapte pour une parfaite polyvalence : dans les petits airs, il naviguera en gréement « sloop » traditionnel avec le foc puis, dans le médium, il sera en gréement « cat-boat » avec la grand voile seule, à l´image des Classe A. Enfin, un ris dans la grand-voile (38 m²) est prévu pour la brise. Pour augmenter le couple de rappel, le constructeur propose, à choix, trois trapèzes ou des échelles en carbone (en option). 

Le Ventilo 28 M2 est une structure entièrement démontable et facilement transportable grâce à un poids d´ensemble assez faible. D´une longueur de coques de 8,53 m, le beaupré et les safrans à foils portent sa longueur hors-tout à 11,20 m, soit dans les limites du cadre de la nouvelle Jauge M2 (cf. ci-dessous). 

La principale innovation de ce multicoques racé, outre son poids plume, réside dans les coques perce vagues issues de l´évolution du Ventilo 20´ Puls´O. Ce type de carènes, à l´allure futuriste, permet d´optimiser le passage des étraves dans le clapot et de limiter le tangage tout en diminuant la surface mouillée. On notera aussi l´apparition d´ailettes sur les safrans pour stabiliser l'équilibre longitudinal de la plate-forme à haute vitesse. Le gréement et le plan de pont ont également fait l´objet d´une attention toute particulière pour faciliter les manoeuvres compte tenu des imposantes surfaces de voilure. 

Les premières unités seront livrées dès le mois d´avril prochain et toutes participeront au nouveau Championnat M2 qui se disputera à la fois sur le Lac Léman et le Lac de Neuchâtel.  

Le Championnat M2 2005 

Redynamisée grâce à l´apparition de plusieurs nouveaux projets (cf. ci-dessus notamment), la classe des multicoques de 28´ s´est regroupée en une nouvelle association, l´AM2, créée en octobre 2004. 

Cette association vise à fédérer les propriétaires de M2 (multicoques jusqu'à 28 pieds) du Lac Léman et du Lac de Neuchâtel, dont la flotte était déjà importante, ainsi que de l'étranger. 

La catégorie M2 est issue de l'ancienne classe multicoque F (ACVL), dont le règlement a été repris, adapté et simplifié pour rendre les bateaux plus attractifs, plus rapides et plus spectaculaires. Il s'agit en substance d'une réduction proportionnelle de la jauge M1 relative aux Décision 35. 

La catégorie M2 comprend ainsi tous les multicoques démontables et transportables, sans limites de poids, de dessins ou de largeur, dont la longueur de coques reste contenue dans une limite entre 7,01 m (23 pieds) et 8,53 m (28 pieds), dont la longueur hors-tout est limitée à 11,20 m et dont le tirant d'air ne dépasse pas 16,60 m (sauf dérogation pour les anciens 30 pieds mis à l´eau avant le 10 décembre 1997). 

Résolument ouverte, cette classe permet aux multicoques M2 (28 pieds) existants de rester compétitifs puisque leurs mensurations ont été reprises par la nouvelle jauge M2 et incite, par l´émulation qu´elle génère, de nouveaux équipages à se lancer dans la compétition avec des concepts plus récents. 

A ce jour, seize multicoques M2 (de Suisse et de France) ont déjà adhérés à l´AM2 ; la grande majorité de ceux-ci prévoient de participer au Championnat M2 qui a été mis sur pied pour la saison 2005.  

Le calendrier de ce championnat comprend sept manches et les régates prévues emmèneront les concurrents naviguer sur les eaux lacustres des cinq cantons francophones :  

* Les 100 miles d´Estavayer-le-lac (Fribourg) (14 mai 2005)
* Le Bol d'Or du Lac de Neuchâtel (Grandson) (28 mai 2005)
* Le Grand-Prix de Grandson (29 mai 2005)
* La Genève - Rolle - Genève (Genève) (4 - 5 juin 2005)
* Le Bol d'Or (Genève) (11 - 12 juin 2005)
* La TransMajestic (Morges) (25 juin 2005)
* Le Grand-Prix de Morges (Morges) (26 juin 2005) 

Au terme des sept épreuves, le M2 le mieux classé remportera le Trophée M2. 

La compétition s´annonce d´ores et déjà passionnante avec seize bateaux inscrits. 

Outre les huit nouveaux bateaux identiques qui seront lancés (Ventilo M2), ce qui promet déjà d´intéressants duels, les bateaux existants tels les RC 27, les Formula 28 et les Ventilo 27 viendront disputer le Championnat. 

Email AM2 : Rodolphe Gautier, Président AM2, rodolphe.gautier@bakernet.com
Site : http://www.am2.org 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter