19/02/2013


Alubat - Un bon début d’année 2013 pour Alubat

Le chantier Alubat, situé au Château d’Olonne en Vendée, connaît un bon début d’année 2013 avec un carnet de commandes qui se remplit. Il mettra en route, dans les jours qui viennent, la construction d’une nouvelle unité, le Cigale 18 ! Entretien avec Philippe Aupinel, Président d’Alubat…

Le nouveau Cigale 16 a clairement fait des émules et voilà que vous allez construire son grand frère. Pourquoi ? 

PA : C’est simple. Le lancement du nouveau Cigale 16 n’était qu’une première étape pour la marque Cigale. Le Cigale 16 terminé, nous avions travaillé sur les développements des Cigale 18 et 22 mètres, et nous les avons proposés à notre clientèle.
Nous avons un client qui a souhaité acquérir le Cigale 18 pour des navigations aux Caraïbes. Nous démarrons donc la production du nouveau Cigale 18, un Cigale 16 en plus grand ! Il sera mis à l’eau en 2013. Notre ambition est de développer cette gamme de 16 à 22 mètres. Nous sommes prêts à construire un Cigale 22 ! 

Pouvez-vous nous présenter le Cigale 18 ? 

DR / Alubat 

PA : Comme déjà dit, il est une évolution du Cigale 16. C’est un plan Lombard qui a pour spécificité d’avoir une carène moderne à bouchains évolutifs. Cette coque engendre une stabilité unique et surtout beaucoup de puissance en navigation. Le rapport poids / puissance est exceptionnel. Le fait qu’il soit en aluminium permet un gain de poids considérable par rapport à un bateau en polyester de cette taille. J’en suis persuadé, ce nouveau quillard entrera dans les annales de nos meilleures réalisations. Enfin, et comme pour l’ensemble de nos voiliers, le Cigale 18 sera très personnalisé pour notre client, nous installerons notamment un mât en carbone et il bénéficiera de notre savoir-faire en termes d’aménagement intérieur dernier cri. 

Ou en êtes-vous en termes de visibilité de commandes pour 2013 ? 

DR / Alubat 

PA : La vente du Cigale 18, qui sera terminé en fin d’année, est une très bonne nouvelle pour le chantier, et ce d’autant plus que ce n°1 peut faire des émules. De plus, nous avons enregistré des commandes depuis le Nautic de Paris qui nous permettent d’avoir une visibilité sur les six mois qui viennent. Je reste néanmoins prudent car nous sommes dans une conjoncture économique difficile chez Alubat. Le marché est volatile. 

La nouvelle gamme Ovni a vu le jour avec la construction, fin 2012, de l’Ovni 52 Evolution. Ou en êtes-vous sur ce sujet ? 

PA : L’Ovni 52 Evolution est terminé et il sera bientôt possible de l’essayer. Nous croyons beaucoup en ce concept qui rend facile le passage du carré au cockpit. Nous espérons qu’il va donner des envies. Je pense, en particulier à l’Ovni 43 Evolution que nous proposons et qui est, pour moi, le voilier idéal pour le voyage. 

Pouvez-vous nous rappeler les spécificités d’Alubat ? 

DR / Alubat 

PA : Nous sommes, sans conteste,  le leader mondial de la construction de voiliers en aluminium qu’ils soient quillards ou dériveurs intégraux.
Notre équipe est très performante du bureau d’études à la finition, avec notamment des chaudronniers et des menuisiers de grande qualité. Nous maîtrisons l’ensemble de nos fabrications du cahier des charges à la réalisation. 

Découvrez le Cigale 18 : http://www.alubat.com/les-gammes/gamme-cigale/cigale-18-new 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter