19/11/2012


Archambault - Poursuite de son activité

Le chantier Archambault, qui était en redressement judiciaire depuis l’été, va reprendre son son activité.

Le chantier naval français Archambault, constructeur réputé de voiliers sportifs, basé à Dangé Saint Romain (86), été racheté par un industriel du BTP passionné de régate, Gilles Caminade (GCBTP), qui est lui-même propriétaire d’un A35. Ce repreneur souhaitait investir depuis un moment dans le milieu du nautisme. La reprise du chantier Archambault constitue donc pour lui une double satisfaction. 

Le groupe GCBTP apportera son expérience et son assise financière. Le groupe doit conserver 17 des 19 salariés du chantier, dont Emmanuel Archambault qui reste à la tête de l'entreprise. Dans l'immédiat 4 postes seront créés, notamment dans le commercial. 

Plein de projets : renforcement de l'international, lancement de deux nouveaux modèles, production du M34 maintenue, il semble que le bateau officiel du Tour de France à la Voile soit en grande partie à l'origine des difficultés du chantier. Ndlr : il semble que le chantier perdait entre 20.000 € et 25.000 € par bateau vendu. 

Autre bonne nouvelle, l’A31 a été élu mardi dernier « Bateau IRC de l’année 2012 » par l’UNCL. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter