22/11/2006


Etap - Essai Etap 46 DS, la nouvelle référence de la croisière

Deuxième semestre 2005, le chantier Belge Etap frappait très fort en présentant son nouveau navire amiral : le 46DS, conçu en collaboration pour le design avec le cabinet italien Bertone.

24 mois ont été nécessaires pour développer le 46DS, du premier coup de crayon à la mise à l´eau du n°1. Le pari était risqué pour ce chantier ! Mais devant une telle réussite esthétique et technique, le 46DS a unanimement reçu tous les éloges de la presse nautique ! 

Quelques mois plus tard, le succès commercial est au rendez-vous : déjà plus d´une dizaine d´unités naviguent à travers le monde ! Le chantier est actuellement sur une cadence de production d´un bateau par mois et son cahier de commande est plein pour les 9 prochains mois ! 

C´est en Hollande, à Colijnsplaat sur l´Oosterschelde que nous allons essayer ce voilier, en compagnie de Miranda et Arne, heureux propriétaires, qui louent leurs services pour de la croisière ou des cours de navigations (www.4waves.be) à bord de leur Etap 46DS. 

Véritable labyrinthe de mers intérieures, de canaux, bras, écluses en tout genre, ponts ..., c´est un endroit merveilleux pour les navigateurs las de faire pour la 10eme fois la Bretagne sud ou nord, enchanteur et dépaysant. Les Hollandais ont su y protéger leur pays tout en faisant un paradis pour écologistes. Bref un très jolie coin à naviguer sans modération et sans à priori ! 

Un chantier atypique
 

Etap vous connaissez ? C´est le chantier Belge qui construit des voiliers insubmersibles, et dont les prestations et la qualité justifient largement les tarifs. Toute la production du chantier est aux normes de qualité ISO 9001, et concernant l´insubmersibilité aux normes établies par la Marine Marchande Française, la plus stricte en la matière. Atypique, le chantier s´est spécialisé dans la construction de voiliers insubmersibles, et quelques plaisanciers remercient encore le chantier de cette caractéristique : « on sera toujours bien mieux  

dans son bateau, même rempli d´eau, que dans un radeau de sauvetage », le facteur temps / stress ne joue pas en cas de remplissage du bateau et de la difficulté de trouver la voie d´eau. 

Le cahier des charges concernant l´Etap 46DS était simple : beau, rapide, confortable, original, insubmersible, pour six personnes et avec un deck saloon, devant refléter les possibilités actuelles du chantier Etap et offrant un regard vers l´avenir pour ce chantier à succès et pour la voile en général, instaurant un nouveau standard sur lequel les autres devront prendre exemple. 

Le chantier a souhaité construire un voilier rapide pour la croisière pour Monsieur, très confortable et agréable pour Madame ! 

Passons à bord
 

Bateau de propriétaire, il est idéal pour ceux qui recherchent quelque chose de mieux, de plus sécurisant. Parfait pour deux ou trois couples ou un couple et enfants. La coque est moderne, haute et l´étrave droite permet d´avoir une longueur de flottaison maximale. Dès le début du projet,  

le 46DS a été pensé pour devenir un modèle pour sa catégorie en matière de confort comme de performance en navigation. Un voilier ne peut atteindre de bonnes performances que si son centre de gravité est maintenu le plus bas possible, un pont élevé comme sur les voiliers avec un carré de pont est donc exclu. Grâce à de nombreuses simulations, une forme idéale de la coque a pu être choisie, parmi une série de variantes, pour les différentes forces de vent prévues. Le résultat est une coque avec une proue légèrement inclinée, une longue ligne de flottaison et des lignes franches. Cette conception offre un potentiel de vitesse supérieur à la moyenne dans cette catégorie, dans une large gamme, allant de la brise légère aux vents forts. 

Le rouf du 46DS est haut et souligné par deux hublots en verre de sécurité coloré, aux formes allongées magnifiques, qui donnent cette silhouette élégante et plaisante. La forme allongée avec le toit coupé dont la silhouette en forme de coupole est dessinée par la structure latérale avec des coupes radiales. La forme descend ensuite doucement vers le cockpit, avec marche pied pour gagner les passavants.  

Le dessin frappant des fenêtres latérales ne laisse pas planer le doute : c´est un coupé élégant pour naviguer vite. La construction se caractérise, outre les varangues, par un certain nombre de points stratifiés entre les coques extérieure et intérieure, ce qui donne une meilleure rigidité à la structure. Construction en double coque avec injection de mousse polyuréthane sur toute la coque et dans certaines zones dites réserves de flottabilité, qui rend le voilier insubmersible, en cas de voie d´eau ou de collision, et une fois rempli d´eau, le voilier reste largement manoeuvrable et sécurisant ! De plus, ce procédé de construction permet d´avoir une excellente isolation phonique et thermique, même en été en plein soleil, et pas de condensation au petit marin.  

Ce procédé de double coque permet d´avoir un voilier avec un confort accru et est un facteur déterminant dans le choix d´un voilier pour faire de la grande croisière. Le pont, l´endroit du bain de soleil sur le pont avant, les banquettes et la jupe arrière sont revêtus de liège imitation teck du meilleur goût. Des deux côtés de l´entrée, un espace est prévu pour incorporer un certain nombre d´instruments de navigation. Sur toute la longueur du pont, la fargue en tube aluminium assure un bon soutien aux pieds et permet d´y fixer les défenses. Le voilier compte pas moins de huit taquets d´amarrage.  

Le balcon arrière est fractionné pour faciliter les montées à bord. Le 46DS dispose d´un cockpit très vaste et ergonomique divisé en deux zones : une partie pour l´équipage avec console pour la table fixe, la seconde est destinée au barreur et comporte deux consoles, chacune équipée d´une barre à roue d´un diamètre de 800 mm. La place du barreur et le sol du cockpit sont de forme concave, pour plus de confort. La visibilité vers l´avant est excellente. Entre les deux barres à roue, il y a un passage vers la jupe arrière, fermé par une petite porte. A tribord comme à bâbord se trouvent des coffres intégrés au pont. En option, il est possible de faire installer un pare-brise fixe, en verre de sécurité de teinte claire, avec cadre aluminium, et un taud. L´entrée de la cabine est fermée au moyen de deux portes battantes en polyester et d´un capot coulissant en plexiglas. Le 46DS peut être équipé en option d´une climatisation et d´un chauffage. 

A l´image du chantier, la construction est propre et soignée, le bateau semble marin et son look est une très belle réussite. 

Visite de l´intérieur
 

L´intérieur du 46DS associe les avantages d´un véritable deck saloon (salon de pont), on peut s´asseoir confortablement dans le carré et profiter d´une vue magnifique sur l´extérieur par les deux grandes baies vitrées latérales. Des mains courantes sont prévues des deux côtés de l´escalier et dans le carré. Par ailleurs, les volumes massifs des meubles ont été conçus pour pouvoir servir de poignée.  

Face au carré, se trouve le compartiment navigation, avec une table à carte de 70 x 60 cm, et de deux sièges avec revêtement en Alcantara. En option, il est possible d´abaisser la table, comme celle du carré, pour avoir des couchages supplémentaires. Contre la paroi avant se trouve une armoire supplémentaire pour ranger les cartes, un écran TV plat sert également pour la navigation électronique du voilier.  

Le propriétaire a le choix entre deux cabines dites propriétaires, l´une à l´avant, avec une décoration exclusive (lit double 2,00 x 1,40 cm). L´autre à l´arrière (lit double 2,03 x 1,60 m). Une troisième cabines, très vaste, est située sous le carré (lit double 2,02 x 1,32 m), elle dispose d´un hublot et d´un capot donnant sur le pont servant à donner de la lumière naturelle ainsi qu´à aérer le compartiment. Cette cabine peut être aménagée en compartiment technique. Le 46DS est la première collaboration pour le design entre le chantier Etap et le designer italien Bertone. Les meubles sont uniques, les tons sont donnés par le stratifié de noyer en teinte claire, associé à un bois imbuya brésilien rouge-brun et du stratifié de chêne de couleur sombre.  

Tout cela est accompagné de magnifiques cadres bois massif très décoratifs, de teintes en alternance noyer et aluminium. 

Le mobilier fait amplement usage de formes arrondies, ce qui confère une élégance particulière à l´ensemble, et qui s´avère très pratique. Le choix des produits stratifiés garantit une meilleure résistance aux griffes et à l´humidité, et facilite grandement l´entretien. Pour les plans de travail, la couleur retenue est le Corian bleu ciel, du plus beau goût !  

Les coussins et les rideaux ont de jolies teintes s´intégrant à merveille dans l´ensemble. Dans la version standard, les coussins du carré sont en Alcantara. Les salles de bains et la douche emploient des matériaux synthétiques imperméables et des meubles spécialement conçus. Les accessoires des robinets et des douches ont été dessinés par des designers de réputation internationale. La cuisine est dans le passage bâbord vers la cabine arrière. Elle est en forme de L, et s´avère très pratique au port et à la voile, sans gêner les autres fonctions à bord du yacht. La cuisine est suffisamment spacieuse pour pouvoir ranger les pots, casseroles et poêles au cours des longs voyages, grâce aux nombreuses armoires de rangement. 

Une femme à la barre
Pour bien connaître le bateau, le mieux est encore de larguer les amarres. Originalité de notre début de navigation : nous sommes quatre à bord mais c´est Miranda qui va faire les manoeuvres, elle souhaite mieux connaître le bateau en le manoeuvrant seule pour le début de notre navigation. Le propulseur d´étrave, en série, est d´une efficacité redoutable pour slalomer entre les pontons ! Nous l´aidons tout de même à larguer les amarres, et nous sortons tranquillement du port, laissant à Miranda le soin de s´occuper de tout.
 

J´en profite pour relever nos vitesses au moteur : 6 noeuds à 2.000 tours et 7 noeuds à 2.500 tours. 

Bateau vent de bout au ralenti, il suffit de dérouler la GV du mât, puis de même avec le génois, et nous voici moteur arrêté, naviguant sous voiles, le tout en l´espace de 3 mn ! Pratique et édifiant ! C´est presque trop facile ! Pour les équipages récalcitrants à la GV sur enrouleur de mât, il existe une GV classique qui vient se ranger dans le easy bag de bôme. Toutes voiles établies, Miranda met le cap vers le barrage de l´Oosterschelde et passe sous pilote automatique. Notre 46DS prend très rapidement sa vitesse de croisière mais malheureusement, nous n´avons pas beaucoup de vent et naviguons au près à 3 noeuds par 5 noeuds de vent, puis 4,5 noeuds par 6,5 noeuds. 

L´équipement et l´accastillage de notre voilier est au top : double poste de barre arrière, équipés de barre à roue, avec winchs électriques à vitesse variable en fonction de la pression sur l´interrupteur pour le réglage des voiles d´avant. La poulie basse du palan de GV se situe en bout de la table de cockpit : pratique, mais attention de ne pas y coincer des doigts d´enfant. L´électronique est omniprésente : centrale de navigation, répétiteur, lecteur de carte électronique, de l´extérieur on peut également suivre la navigation sur l´écran TV / navigation à l´intérieur. Pratiquement tous les exemplaires vendus le sont avec toutes les options. 

Pour conclure, le 46DS est un voilier haut de gamme dont les performances sont au-dessus de la moyenne, son insubmersibilité lui confère un aspect sécurité qu´aucun autre voilier ne pourra proposer, ce qui est non négligeable quand on sait que ce bateau est parfait pour faire de la grande croisière. Le chantier Etap est de plus à l´écoute de ses acquéreurs, en personnalisant au grès des souhaits de leurs clients : machine à glace, toilette type asiatique, installation hifi très haut de gamme, ... 

Texte : Pierre Wasselin
Photos : Pierre Wasselin, Etap 

Donnez une note :

1 commentaire

27/02/2009 12:00 - Emmanuel a dit :

Qu'en est il de l'avenir du chantier?

Je suis vraiment tres impressionne par ce bateau en j'ai topujours en tete d'en acheter un en 2010. Mais je suis inquiet pour l'avanir d'ETAP maitenant que leur maison mere (quelle histoire incroyable!) est en liquidation. Avez vous des information sur le sujet?
un grand merci
Emmanuel

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter