15/01/2007


Exclusive sail yacht - Exclusive 76. Moule de coque en finition

En ce début 2007, la première grande étape de la réalisation des outillages de l'Exclusive 76 - maxi catamaran de grande croisière haut de gamme sur plans Gilles Ollier Design Team - se ...

... termine au chantier Multiplast de Vannes. 

Démarrée fin août 2006, la plus grosse pièce du puzzle - la préforme de coque - est terminée. Après la mise en place du marbre, le dressage des couples, l'habillage bois, la stratification, les enduits et la peinture, les prototypistes entament la fabrication proprement dite du moule de production. 

Avec ses 23,40 m de long et 10,50 m de large, il représente quelques 350 m² en développé. Au delà de cette impressionnante surface, sa réalisation impose une attention stricte afin de respecter le cahier des charges d'un voilier, sous son apparence "classique", très élaboré techniquement, avec son mât posé sur un grand rouf et l'importante surface de la nacelle pour sa taille. Les contraintes sont donc conséquentes, ce qui impose une structure très étudiée. 

Parallèlement à la fabrication du moule de coque centrale, celle de la seconde grosse pièce - la préforme du moule de pont et le découpage numérique de sa structure bois - est en cours de réalisation. 

La conception et la construction de l'outillage, comprenant plus de 20 moules structurels différents, tiennent compte du fait que cette unité multiprogramme est proposée en semi custom, en plusieurs versions d'aménagement (3, 4 voire 5 cabines) et différentes répartitions des volumes. 

Développement
La fabrication "sur mesure" des aménagements impose une énorme anticipation. Patrick Sassier, chef de projet d'Exclusive Marine : "... la partie ingénierie avant la mise en production des outillages a été très importante car nous devons répondre à la modularité proposée et / ou demandée. Dans le suivi de fabrication, nous vérifions par exemple le bon positionnement des hublots de coque et capots de pont afin qu'il corresponde à la distribution intérieure retenue ; ou encore la bonne intégration des ouvrants dans les jupes arrières pour disposer de surfaces parfaitement flush deck. C'est encore le contrôle des moules structurels qui permet le choix d'aménagements des cabines, du cockpit ou du flybridge ; sans oublier l'exploitation des moindres espaces afin de disposer du plus grand nombre de rangements possibles...". 

La mission de Patrick Sassier consiste aussi à travailler en étroite collaboration avec l'architecte d'intérieur retenu par l'armateur, afin de répondre à ses desideratas. Jean-Pierre Fantini, designer de la première unité : "... Actuellement nous finalisons le dossier de plans des surfaces intérieures, en optimisant l'ergonomie, les volumes de rangement ainsi que les détails d'aménagements pour une mise en production. La sélection des divers matériaux ou éléments de décoration est finalisée en accord avec l'Armateur en respect du cahier des charges établi pour ce projet...". 

Les moules de nacelle, roof et flybridge seront les prochaines grandes pièces en production. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter