08/04/2014


J Composites - La griffe J Composites

Le chantier sablais, J Composites, adapte et construit, depuis 1994, les voiliers J Boats dessiné par la famille américaine Johnstone. Complètement indépendante, dirigée par Didier Le Moal, cette entreprise vendéenne est devenue, en quelques années, une référence en matière de voiliers faciles à naviguer et performants aussi bien pour la croisière que la régate.

Mais quelle est la recette de J Composites ? Explications avec Jean-Marc Fontenot, responsable de la production au sein de la société… 

DR / J Composites 

Jean-Marc Fontenot au travail 

Comment sont construits les J à Olonne-sur-Mer ? 

Nos voiliers sont construits grâce à la méthode de l’infusion. Nous maîtrisons ce concept depuis notre création. Après avoir « gelcoaté » le moule de coque en intégrant des bandes de flottaison en gelcoat, nous projetons du tissu sur l’ensemble du moule. Nous posons, à nouveau, du tissu mais directionnel (drapage à sec) et la mousse (âme du sandwich) à sec avant de terminer par la couche interne. Ensuite, nous infusons avec une résine spéciale et cela grâce à une bâche étendue sur le moule. La résine va migrer, grâce au vide. Cette technique permet une meilleure rigidité, de la résistance et un poids garanti ce qui est important lorsqu’on fabrique des monotypes. 

Le lest, c'est-à-dire la quille, est également l’une des spécificités du chantier ? 

Sur tous nos voiliers qui sont, tout de même, des bateaux rapides, notre intérêt est de descendre  le centre de gravité au maximum.  Pour le J122E et le J111, notre lest est un mixte de fonte et de plomb. Sur les plus petits voiliers, c’est un mixte entre de l’inox et du plomb. Nous accordons une grande importance à la finition et à la réciprocité de chaque unité. C’est dans ce cadre que les lests sont finis par des coquilles composites moulées ou avec une résine spéciale infusée dans un moule intégrale. 

Pouvez-vous nous décrire les différentes phases de production des J, de la coque à la finition en passant par la menuiserie ? 

Dans un premier temps, nous lançons la partie « composites » de la coque, du pont, des cloisons et de pièces adjacentes. On parle d’infusion. Nous gardons cette technique, ce qui est rare, pour le fond de coque et les varangues. Ces dernières sont infusées en même temps que la coque. Dans un deuxième temps, on se concentre sur les sorties de coque, pour exemple les échappements du moteur. On procède ensuite à la pose du moteur et à la mise en place des éléments de menuiserie principaux. Dans le même temps, nous lançons le pont tout en continuant à travailler sur l’accastillage, la plomberie, l’électricité. Enfin, nous assemblons la coque et le pont avec une reprise de stratification au niveau des cloisons. La phase finale est de la finition. Nous y passons beaucoup de temps. C’est l’une de nos marques de fabrique. 

J Composites a sa patte à part entière. Quand vous recevez un dessin Johnstone, comment l’adaptez-vous à votre clientèle européenne voire asiatique ? 

Pour les monotypes comme le J70 ou le J111, nous ne faisons rien de plus que le dessin proposé par J Boats aux Etats-Unis. Par contre, sur d’autres unités comme le J97, nous retravaillons de nombreux détails même si les volumes restent les mêmes. Le J122E lui est un voilier totalement adapté par J Composites. 

Le plan de pont est également un point fortement travaillé chez vous. Comment procédez-vous à son élaboration ? 

Nous faisons fortement attention aux éléments que nous ne fabriquons pas en interne. C’est le cas de l’accastillage qui doit être irréprochables. Nous attachons également de l’importance à l’évolution de certains points afin de proposer des voiliers performants. C’est le cas, par exemple, des rentreurs de focs, des systèmes de palans fins proposés, du gréement évidemment. 

Enfin, comment définissez-vous un voilier J Composites ? 

Les voiliers issus de J Composites sont des bateaux conçus pour naviguer longtemps dans le temps mais aussi et surtout dans toutes les conditions. Les J Composites sont des voiliers fiables, solides,  performants et bien sûr confortables. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter