20/04/2010


Marée Haute - Django 7.70 : La croisière en mini 60 pieds !

Ce mois-ci le chantier Marée Haute met à l’eau le dernier né de sa gamme : le Django 7.70. Conçu en dehors de toute contrainte de jauge, ce bateau propose un programme ambitieux ...

... le plaisir de la navigation dans un maximum de conditions météo et pour un coût raisonnable. Ce voilier dispose de trois atouts majeurs : la performance d’un voilier de course au large, l’habitabilité d’un croiseur et la capacité d’échouage d’un voilier de cabotage. Le Django 7.70 est proposé en trois versions de lest : quillard, biquille et quille relevable, les deux dernières étant prévues pour échouer. 

Trois mètres de large pour 7,70 m de long et un bouchain évolutif sur le franc-bord, le nouveau Django 7.70 signé par le chantier Marée Haute et l’architecte naval Pierre Rolland affiche sa modernité. Conçu pour la croisière rapide, ce nouveau voilier dispose d’excellentes aptitudes hauturières. Ses propriétaires vont disposer d’un outil leur autorisant une navigation qui pourra aisément dépasser leur bassin habituel. Les performances affichées par ce bateau agrandissent le rayon d’action en croisière, allant marcher sans complexe sur le terrain de bateaux d’un à deux mètres de plus. Le chantier Marée Haute a tiré profit de son expérience de la course au large pour proposer un vrai bateau de croisière avec le cahier des charges d’un bateau de compétition. 

Héritier du Django 750, ce tout nouveau bateau en reprend les points forts, notamment la capacité d’échouage sans renier sur la performance. Le Django 7.70 profite des dernières avancées en matière d’architecture navale, de design et de technologies de construction. 

Le bateau offre un excellent confort à la mer avec une très grande raideur, une très bonne stabilité de route, et un grand cockpit ouvert dont le plan a tenu compte de contraintes ergonomiques. Le bateau est livré en standard très bien équipé et accastillé pour naviguer vite et loin, en solo comme en équipage. Côté mouillage, en plus de son long rouf en sifflet, la grande largeur de ce plan très moderne a été exploitée au maximum pour proposer un espace de vie volumineux avec en particulier un carré surélevé offrant une vision panoramique en position assise, concept sans équivalent pour cette taille de voiliers. Cinq à six personnes peuvent ainsi dormir à bord, tout en disposant d’un bon volume de rangement. 

Construit totalement en infusion, le bateau affiche ainsi un déplacement à vide autour de 1,7 T dans sa version la plus lourde (biquille, 780 kg de lest), pour 45 m² de surface de voile au près et 100 m² au portant. 

Caractéristiques techniques : (hors options)
 

Longueur : 7,70 m
Largeur : 3,00 m
Tirant d’eau quillard : 1,60 m
Tirant d’eau biquille : 1,20 m
Tirant d’eau quille pivotante : 0,90/1,90 m
Déplacement : (hors motorisation)
--> biquille 1.650 t
--> quille pivotante : 1.500 t
--> quillard : 1.500 t
GV : 25 m²
Génois : 20 m²
Spi : 55/70 m²
Moteur :
--> hors-bord en option
--> inboard en option
Safrans sur mèches : 2 unités
Lest quillard : 600 kg
Lest biquille : 780 kg
Lest quille pivotante : 600 kg
Hauteur /s barrot : 1,75 m
Catégorie : B
Mât et bôme :
--> aluminium de série
--> carbone en option
Bout dehors à plat pont :
--> aluminium de série
--> carbone en option
Design by Pierre Rolland Architecte
Concept de construction : Marée Haute 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter