12/10/2006


Multisailing - L´AM 29 : FAQ (foire aux questions)

AM 29, vous connaissez, c'est le trimaran Chinois exposé lors du salon nautique de Paris 2005 !

Où en est le projet ?
Le projet est arrêté. De sérieux différents avec le responsable du chantier m´ont contraint, à regret, à mettre un terme à notre relation. Nous avons passé 18 mois à développer le projet AM 29 à 3, Mark Kettering l´architecte, Mr Lu le patron du chantier et moi-même. Nous y avons chacun investi beaucoup. Le bateau montré à Paris, livré en retard et terminé dans l´urgence, nous a desservi car mal fini, tout le monde a pût le voir. Le chantier refuse aujourd´hui de reconnaître des erreurs importantes et d´assumer ses responsabilités en après vente. Un turnover important du personnel du chantier, contre lequel Mark et moi nous sommes battu, ne permet pas de conserver la mémoire de nos apports et surtout crée une inconstance dans la qualité de la production. Tous ces points, plus quelques autres, font qu´il est aujourd´hui plus sage pour nous de mettre un terme à ce projet. 

Combien de bateaux ont été produits, vendus ?
3 bateaux vendus, 2 livrés. Le chantier en a depuis produit d´autres, sans aucun contrôle à ma connaissance... 

Qu´est devenu le bateau du salon de Paris ?
Il a été repris en finition des flotteurs et livré à son client au Printemps. Des problèmes de géométrie des bras, dus au stockage des moules, ne permettent pas au système de repliage de fonctionner correctement. Ils fragilisent également la structure de l´ensemble. Ces problèmes sont aujourd´hui en cours de règlement. 

Les bateaux produits sont-ils sûrs ?
Nous en étions encore, avec ces 2 premiers bateaux, au stade de validation de l´ensemble. Nous avons constaté des défauts, plus ou moins sérieux, pour lesquels, en collaboration avec l´architecte, nous avons trouvé des solutions. Le chantier n´a aujourd´hui pas connaissance de ces problèmes ni des correctifs à mettre en oeuvre. 

L´architecte est-il valable ?
Mark Kettering, a mis toute son expérience de marin et ses connaissances techniques dans ce bateau. Tous les calculs d´efforts ont été rigoureusement faits, les échantillonnages correspondants prescrits. 

Allez vous les faire construire dans un autre chantier ?
Aujourd´hui les moules appartiennent au chantier. Même si nous croyons en ce bateau (et votre engouement nous confortait en ce sens), nous ne pouvons plus le produire. Le chantier en produira certainement d´autres, il essaiera de les distribuer en Europe, mais je ne veux absolument pas être associé à ces futurs bateaux. 

Abandonnez-vous l´idée de construire en Chine ?
Non. Nous avons des discussions en cours avec plusieurs architectes pour produire un trimaran repliable, rapide, beau et surtout à un prix comparable à celui d´un monocoque de même taille. Nous avons des contacts sérieux avec d´autres chantiers mais nous réfléchissons aussi à montrer notre propre structure là bas. Il est aujourd´hui possible de construire d´aussi bonne qualité et avec un niveau de finition comparable à ce que l´on fait en Europe. Je l´ai vu. 

Jean Marc Le Goueff pour Multi Sailing International), le 18 septembre 2006 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter