16/09/2009


Naviwatt - Des nouvelles de Zéphyr

Une profonde mutation du rapport à l'eau.

Depuis 2000, la Fédérations des Industries Nautiques estime que la plaisance immatriculée a encore progressé de 20 % pour atteindre environ 1.000.000 d'embarcations dont seulement la moitié navigue régulièrement ! Le nombre de détenteurs du permis bateau a progressé de 47 % sur la même période. Cette appétence pour l'eau se manifeste partout dans les pays industrialisés. Elle correspond au sentiment de liberté la navigation, mais aussi à la forte démocratisation de l'accès au nautisme : développement des infrastructures portuaires, variété des offres de bateaux, formations de qualité pour maîtriser les règles et principes de navigation. Marins depuis l'enfance, nous revendiquons de conserver ce plaisir. 

Offrir au nautisme de plaisance et de transport un cadre plus responsable 

Malheureusement, ce plaisir de naviguer en mer ou en eaux intérieures s'est accompagné d'une emprise sur le milieu aquatique qui n'est aujourd'hui déjà plus supportable. Les nouvelles immatriculations sont pour 80 % des bateaux à moteur, parmi lesquels 70 % mesurent moins de 6 mètres. A la saturation des ports, qui annoncent en moyenne 4 ans de liste d'attente en métropole, viennent s'ajouter les rejets vers le milieu ambiant, les nuisances sonores, le labourage des fonds et la destruction des herbiers. 

Faut-il arrêter de naviguer ? 

Vers un cahier des charges environnemental toujours plus exigeant 

La forte croissance des embarcations à moteur participe de cette démocratisation de la plaisance et de l´accès à l´eau. Fort de son expérience de la plaisance, Naviwatt souhaite proposer un produit qui s´adresse à tout public, sans permis, pour un plaisir authentique et immédiat, pour une utilisation fiable et intuitive. 

Ses bateaux sont d´ores et déjà silencieux pour respecter faune et riverains. 

Ses bateaux sont sans effluents : les moteurs thermiques doivent disparaître des plans d´eau et Naviwatt a également un contrat de recyclage des batteries en fin de vie pour ne pas « déplacer » le problème. 

Ses bateaux peuvent être autonomes en génération d´énergie grâce à la combinaison éolienne-électrosolaire. 

Ses bateaux se limitent à une puissance de confort et de sécurité : à l´exception des professionnels, des secours ou de la pratique de certains sports, il n´est pas plus besoin de 4 x 4 sur l´eau que sur terre. 

Naviwatt a lancé une analyse du cycle de vie (ACV) et est membre du réseau ECONAV pour intégrer dès sa maturité toute avancée dans la construction et la déconstruction raisonnée de bateaux... dont une majorité est encore incinérée. 

Naviwatt soutient l´initiative de la surfrider´s foundation pour maintenir un espace littoral propre de déchets et d´ordures. 

Naviwatt milite pour le concept de bateaux partagés pour faire mentir les statistiques selon lesquelles un bateau actif est utilisé en moyenne 3 semaines et demie par an. 

Naviwatt souhaite mettre ses bateaux à disposition de tous : ils sont pensés pour aussi accueillir des équipages à mobilité réduite. 

Sa première réponse s´appelle Zéphyr. Modulaire et polyvalent, ce bateau s´adresse à 70 % de la clientèle de bateaux à moteurs 

Depuis mai 2009, près de 500 personnes ont rendu visite au prototype Zéphyr sur différents points d´exposition depuis Angers jusqu´à Saint Malo. Naviwatt a intégré leurs nombreuses remarques. 

La première configuration, finalement retenue pour le prototype, comporte une assise centrale. Idéale la découverte touristique et l´observation, pour le bain de soleil, pour disposer d´une plateforme centrale de travail, elle permet en outre de loger l´éolienne rétractable. 

Naviwatt a aussi retenu les demandes des visiteurs de l´été concernant la motorisation. Le système bimoteur sans safran intégré sur le prototype permet une maniabilité incomparable, un déplacement en marche arrière similaire à celui d´une automobile, un
mécanisme « d´ancre virtuelle ». Parfaitement adapté pour des vitesses de moins de 5 noeuds, son pilotage s´avère plus technique pour des virages à vitesse supérieure. 

La seconde configuration laisse au contraire un espace central dégagé avec des banquettes latérales. Dans cette configuration, la capacité d´accueil est accrue, l´accès par une plage arrière fixe facilite l´embarquement de matériel roulant, de vélos, de fauteuils roulants. Dégager la plateforme centrale offre également un espace de couchage pour lequel des accessoires de camping ont été référencés. Naviwatt offre également une motorisation alternative monomoteur. Rigoureusement testé et sélectionné, encensé par les observateurs, le Torqeedo CRUISE 4.OR s´avère conforme aux avis de ses nombreux promoteurs. Avec un rendement optimisé, une plus grande manoeuvrabilité, une vitesse dépassant les 8 noeuds en bateau de série, Naviwatt espére que ce choix ravira sa clientèle d´autant plus qu´il permet une plus grande autonomie (près de 10 h). 

Le Zéphyr débute son tour de présentation commerciale 

L'équipe Naviwatt et un exemplaire du bateau seront également présents sur les autres salons d´ici la fin de l´année. Vous pouvez les retrouver au salon du Grand Pavois, ponton 14 N04 bis, avec un essai gratuit chaque jour à 18 h. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter