03/06/2009


Groupe Poncin - Sortie de sauvegarde, signature d'un accord bancaire, confirmation du plan de développement

Par son jugement du 29 mai 2009, le Tribunal de Commerce de La Rochelle a décidé d´homologuer le plan de sauvegarde proposé par la société Poncin Yachts ainsi que sa filiale Harmony Yachts.

L´homologation de ce plan intervient après une procédure d´une durée légale d´un an et qui avait été ouverte le 30 mai 2008 pour favoriser la mise en place d´une restructuration profonde ainsi qu´une renégociation de sa dette, principalement bancaire, et ce consécutivement à la forte chute des ventes de monocoques de grandes séries HARMONY au cours de l´exercice 2007/2008. Cette baisse des ventes était intervenue suite à la première crise financière de fin 2007 et avait eu pour effet une forte dégradation de la trésorerie du fait de l´augmentation des stocks. 

Un accord bancaire a pu être négocié dans un climat serein et un parfait esprit de coopération, indispensable pour qu´une entreprise puisse faire face à une crise exceptionnelle... L'accord, obtenu avec l´aide du mandataire de justice et du Médiateur Délégué du Crédit, est équilibré et tient compte, de la façon la plus équitable possible, des intérêts de toutes les parties en cause. 

Cet accord prévoit notamment une réduction significative de la dette avec le pool bancaire avec un paiement étalé sur 7 ans dont les échéances des deux premières années sont allégés pour tenir compte du contexte probablement toujours difficile du secteur du nautisme dans les deux prochaines années. 

Au terme de cette procédure d´un an, le groupe peut compter désormais sur les effets d´une profonde restructuration, quasiment achevée. Le fait d´avoir démarré cette restructuration bien avant le plus gros de la crise du secteur est finalement devenu un atout précieux pour l´entreprise. 

En effet, dans un souci de préservation de la trésorerie et d´une prise en compte des signes inquiétants donnés par le marché de la plaisance et ce bien avant l´aggravation de la crise financière intervenue en octobre 2008, le groupe a pu rapidement rompre avec une stratégie de volumes et de fabrications d´avance, consommatrice de BFR, pour passer à un modèle de production à la commande. 

Ce cap stratégique autours des niches haut de gamme a donc été fixé en s´adossant aux marques fortes et légitimes CATANA (catamarans), LOCWIND (monocoques), WHITE SHARK et SEA HAWK (bateaux moteurs et semi rigides), renforcé par un effort considérable de renouvellement de ces gammes au cours de ces trois dernières années. 

Après l´arrêt de la fabrication en série de la gamme HARMONY, l´usine très robotisée de Marans (17) a pu réorienter son modèle industriel vers la fabrication du nouveau CATANA 41 et celle du nouveau monocoque haut de gamme LOCWIND 16 mètres tous les deux présentés au dernier salon nautique de Paris en décembre dernier. Cette usine développe aussi depuis peu une stratégie de diversification, rendue possible par un équipement et un savoir faire exceptionnel, en offrant des prestations de sous traitance dans l´usinage, le modelage et la fabrication de pièces polyester dans des secteurs hors plaisance tel que le ferroviaire. 

Le site de Marans a également considérablement réduit son point mort notamment en établissant ses frais de structure à 3.5 MEUR contre 13 MEUR au terme de l´année 2007 et en passant son effectif sur la période de 220 à 68 personnes (arrêt des intérimaires, arrêt des CDD, non remplacement des départs et une cinquantaine de licenciements économiques). 

Bien qu´ayant été très bénéfique pour mener à bien toutes ces restructurations, la procédure de sauvegarde a en revanche été très pénalisante sur le plan commercial compte tenu de son assimilation fréquente au redressement judiciaire. 

Désormais reconfiguré et beaucoup moins endetté, le groupe va pouvoir renouer avec une dynamique commerciale sereine, des gammes totalement renouvelées et bénéficier de nouveautés tel que le nouveau CATANA 47 (bateau très attendu, cette taille ayant été la plus vendue de l´histoire de CATANA). 

La clientèle haut de gamme étant également en recherche d´un service irréprochable, le groupe pourra compter plus que jamais sur sa société de service PORT PIN ROLLAND, qui, outre son savoir faire exceptionnel, demeure une société rentable. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter