19/06/2013


Wrighton - Le chantier Wrighton en difficulté

Le célèbre chantier de Béthunes spécialisé dans la construction de biquilles en polyester - trois modèles de 26 à 36 pieds - a été placé en redressement judiciaire.

C'est évidemment la surprise pour les professionnels et les visiteurs qui avaient bien accueilli le Biloup 265. Certes, le contexte économique de la filière nautique est particulièrement difficile... c'est en fait le lancement du remplaçant du 36, le 365, qui a causé des soucis au constructeur. Un fournisseur qui rate le moule de pont du futur biquille amiral - 8 cm d'écart avec la coque -, et ce sont des mois de retard de livraison, voire des remboursements d'acomptes. "J'ai huit Biloup 365 en attente", se lamente Mederic Thiout, le patron du chantier. Et pour ne rien arranger, le retard de livraison d'un mât s'est soldé par un constat d'huissier assorti d'un blocage du paiement... Ajoutez deux impayés et la coupe est pleine. 

Redressement judiciaire ne veut pas dire faillite. Toute l’équipe de Voiles News souhaite à l'équipe de Wrighton de rapidement trouver une solution. 

A noter : il est bien triste de lire sur certains forums tout et son contraire au sujet de ce redressement judiciaire. On n'a jamais intérêt, si on aime les bateaux, à souhaiter la disparition d'un chantier. Mais où est passée la solidarité des gens de mer ? 

Donnez une note :

5 commentaires

01/02/2015 13:15 - Malrain a dit :

Pas tout perdu ...

Suis en Caraibe avec mon Biloup 36. Une carene exceptionnelle, stable et confortable, passant la houle avec bonheur...
Wrighton avait fait un travail d'artiste, dommage que j'ai du procédurer durant 7 ans avec Mr Thiout reprenneur du chantier pour obtenir reparation des malfaçons.
Les Biloup sont sauvés grace à des pationnés et enfin des professionels.
http://wrighton-bi-loup.com/le-chantier/le-mot-de-larchitecte/

26/07/2013 13:49 - Malrain a dit :

Pas étonnant

Proprietaire d'un bi-loup 36, je n'ai pas ete livre conforme, le bateau n'etait que malfaçons et le chantier aux abonnés absents

23/07/2013 20:51 - chtysam a dit :

Ne pas tuer les chantiers Français

Ancien propriétaire de bi-loup 36, je fais entièrement confiance à la société "WRIGHTON", pour la continuité de l'entreprise et surtout pour l'achèvement du 365. Ne tournons pas la clé avant de fermer la porte ....
(Tout problème a sa solution)
Biloutement .

15/07/2013 08:46 - moi a dit :

acheteur déçu

je viens de recevoir mon biloup avec des défauts et des non conformité du bon de commande le chantier n'a pas répondu et ne répond plus, je veux bien le défendre mais qu'il respect ses clients ! ! !
je dispose des éléments si vous souhaitez

03/07/2013 16:35 - alain17 a dit :

Non pas ça ! SVP...

Moi qui avait un biloup 102 et regrette de l'avoir vendu en 2005. Avec mes 66ans, je rêve encore de ce tour du monde (avorté).
Alors SVP, ne fermez pas votre Chantier, j'ai encore besoin de rêver, de m'acheter un autre Biloup à aménager partiellement. Et cette fois-ci, surtout ne pas manquer mon Départ pour voir si la terre est bien ronde.

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter