27/12/2012


Course au Large - Le nouveau Course au Large n°57 est en kiosques

Le nouveau magazine Course Au Large n°57 est disponible dans les kiosques. Il est très largement consacré au Vendée Globe, mais aussi – entre autres – à l'arrivée des Anglais dans la classe IMOCA et bien sûr aux nouveautés du salon nautique de Paris.

Alors que les rescapés du Vendée Globe s'attaquent au mois de navigation le plus difficile de ce tour du monde - le tour de l'Antarctique - le tout nouveau Course Au Large consacre logiquement une grande partie de ses pages à "L'Everest des mers". Les journalistes spécialisés de notre magazine tirent les enseignements des premières semaines de course, mais surtout ils regardent vers l'horizon. "Comment naviguer dans le grand sud" est d'ailleurs un des sujets de ce dossier spécial Vendée Globe. Son auteur, Patrice Carpentier, sait de quoi il parle pour avoir pris trois fois le départ de cette course mythique. Patrice a d'ailleurs également fait le point sur le débat de l'assistance. Faut-il l'autoriser, même lourdement pénalisée, pour éviter cette fameuse "double peine" (avarie=disqualification) qui a frappé déjà sept des vingt marins au départ ? Les réponses des intéressés sont instructives…
Instructive également cette enquête pour tenter de décrypter ce que viennent faire les Anglais emmenés par Sir Keith Mills au sein de l'IMOCA. La classe des bateaux de ce même Vendée Globe a confié tout récemment son marketing, sa commercialisation et sa communication à une société (OSM) spécialement créée pour l'occasion. Nous avons enquêté pour vous donner les clés de cette affaire et interviewé le grand argentier de la voile britannique. Lequel veut en substance : "développer l'IMOCA et gagner de l'argent". L'homme est intéressant.
Mills, De Pavant, Coutts, Ainslie, Lemonchois…
Des hommes intéressants, il y en a d'ailleurs quelques autres dans ce numéro 57 de Course Au Large. Kito de Pavant, par exemple : juste avant son abandon dans le Vendée Globe, il avait publié un joli petit livre sur son expérience, malicieusement intitulé : "Le plus grand navigateur de tout l'étang". En exclusivité, Course Au Large vous en offre les bonnes feuilles et de jolies images d'un Kito baroudeur. Une "gueule"… comme le sont aussi les Lionel Lemonchois, Russell Coutts, Grant Dalton et autre Ben Ainslie. Ceux-là ne viennent pas nous parler du Vendée Globe évidemment, mais de leurs projets, leurs envies… voire de leurs erreurs. La polémique entre Dalton et Coutts à propos des AC72 de la 34e America's Cup - qui seraient, pour résumer à la hache, trop grands et trop chers - valait bien une enquête. Nous l’avons confiée à notre correspondant à Cowes Jocelyn Blériot, qui s'est fait un plaisir d'aller demander son avis à une autre légende de la voile : le multiple champion olympique Ben Ainslie, désormais enrôlé lui aussi dans l'aventure de la Cup.
Lionel Lemonchois, ne prend pas de gants non plus pour dire ce qu'il pense de la voile de haut niveau mais surtout expliquer par le menu ce qu'il espère réaliser avec son tout nouveau maxi trimaran Prince de Bretagne, loin des sentiers battus. Son interview, signée Nicolas Raynaud, est à son image : sincère et sans concessions. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter