10/10/2006


Musée maritime de la Rochelle - France 1 largue les amarres

La Frégate Météo France I, navire amiral du Musée Maritime de La Rochelle larguera a largué les amarres le samedi 7 octobre vers 15h30 pour se rendre à la cale de radoub de La Pallice, où vont se poursuivre les travaux de restauration.

La phase 2 des travaux est estimée pour une première tranche à 480.000 EUR HT et concerne la poursuite de la rénovation des ponts et des superstructures.
- sablage et peinture. SETA, La Rochelle
- métallerie. ARN, Les Sables d´Olonne
- menuiserie et charpente marine. DESPIERRES, La Rochelle
- mécanique. AMP, La Rochelle
- électricité. Entreprise SECODI, Nantes 

Le France 1 est classé au titre des monuments historiques et ces travaux sont financés à 35 % par la DRAC Poitou-Charentes, 15 % par la région et 25 % par le Conseil Régional de Charente-Maritime. Les 25 % restants sont autofinancés par le Musée Maritime de la Rochelle dans le cadre de son programme d´entretien et de rénovation de sa flotte patrimoniale. 

La phase 3 de travaux concernera la refonte totale du parcours de visite et les aménagements intérieurs. Deux objectifs pour cette restauration prévue pour 2009/2010 :
- une scénographie qui embarquera le visiteur dans une navigation suggérée et rêvée,
- un espace « Alors, Raconte » adapté au projet culturel du Musée maritime concernant le patrimoine immatériel maritime atlantique : espaces d´enregistrements audio-vidéo, archives numérisées, locaux dédiés au travail d´une équipe pluridisciplinaire autour de la mémoire des gens de mer et de la conservation des savoirs faire. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter