03/04/2009


Nausicaa - 18ème Festival des Images de Mer, du jeudi 9 au lundi 13 avril 2009

Du jeudi 9 au lundi 13 avril 2009, le Festival des Images de Mer, en partenariat avec le Festival Mondial de l´Image Sous-Marine, fera découvrir au public la beauté, la diversité mais aussi la fragilité de la faune et de la flore océaniques.

Chacun, tout en s´émerveillant, pourra prendre conscience qu´il est vital de préserver ce milieu déjà tant altéré par l´Homme. Pour l´édition 2009, NAUSICAA proposera notamment des films primés lors du dernier Festival Mondial de l´Image Sous-Marine, des ateliers et des activités originales pour le grand public mais aussi des rencontres exceptionnelles avec des réalisateurs prestigieux et des passionnés du monde marin. 

Les plus grands réalisateurs sous marins viennent au Festival. Ils partagent leur passion et permettent de mieux comprendre la beauté et la richesse de l´Océan, mais aussi sa fragilité. René HEUZEY est l'un des vidéastes sous-marins les plus prisés au monde. Ses images, tournées dans toutes les mers de la planète, font rêver les téléspectateurs depuis plus de dix ans. Christian PETRON a réalisé plus de 30 documentaires animaliers sous-marins dans toutes les mers du monde pour l´émission « Les Animaux du Monde » de TF1, a travaillé sur plus de 70 films, de longs métrages et a participé à de nombreux succès cinématographiques tels que Le Grand Bleu et Atlantis de Luc BESSON, La cité des enfants perdus de Jean-Pierre JEUNET ou encore OSS 117 de Michel HAZANAVICIUS et Arthur et les Minimoys de Luc BESSON pour ne citer qu´eux... 

Cette année, le Festival abordera le thème des Requins à travers une soirée spéciale le vendredi 10 avril 

Depuis toujours, les requins ont une réputation de chasseurs sanguinaires, de mangeurs d´hommes ! Mais la réalité est toute autre : parmi les 350 espèces recensées à travers les océans, très peu sont en réalité dangereuses pour l´homme envers lequel ils sont souvent craintifs et méfiants ! Les requins sont effectivement de redoutables prédateurs. Placés tout en haut des chaînes alimentaires marines, ils jouent ainsi un rôle capital dans l'équilibre des populations animales dans les océans. L'homme est le prédateur principal des requins. On estime ainsi à 100 millions le nombre de requins tués chaque année principalement pour la simple exploitation culinaire de leurs ailerons. Or les requins ont un faible taux de fécondité. Leur disparition entraînerait un véritable désastre écologique et un déséquilibre irréversible au sein des océans. 

Mais aussi le thème des abysses... avec Daniel DESBRUYERES le dimanche 12 avril 

Les abysses représentent 60 % de la surface de la planète, pourtant, à peine 2 % de ces grands fonds ont été explorés. L´histoire de l´exploration des abysses a démarré il y a bien longtemps et pourtant nous n´en savons presque rien. Les abysses renferment des trésors de vie avec une faune extraordinaire que l´on commence à peine à recenser, des ressources minérales capables de répondre à tous nos besoins, des énergies qui sont suffisantes pour assurer le développement d´une humanité en plein développement... Mais aujourd´hui, seules quelques nations ont les capacités techniques et matérielles d´explorer et d´exploiter ce monde caché sous les flots... et le pillage a commencé. Les abysses sont pourtant indispensables à l´équilibre écologique de la Terre : siège de courants profonds qui sont déterminants pour les échanges de gaz et de chaleur à la surface de la planète, elles ne sont pas à l´abri des activités humaines. Les eaux profondes ont déjà commencé à se réchauffer jusqu´à 3.000 m de profondeur. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter