30/11/2006


Ouest France - Au Salon Nautique

L'un des débats organisés quotidiennement par le Groupe Ouest France au Salon Nautique de Paris aura pour thème « les Français et la mer ».

Celui-ci repose sur une enquête réalisée par l'Ifop, à la demande de Dimanche Ouest France et du Marin, auprès de 1.003 personnes représentatives de la population, sur l'ensemble du territoire. Un supplément au Dimanche Ouest France du 3 décembre sera édité, dont 10 000 tirés à part seront mis à disposition sur le stand dès vendredi. Le débat aura lieu samedi 2, entre 15 et 16 heures, il sera animé, entre autres, par deux journalistes de Ouest France, Jean Lallouët, secrétaire général de la rédaction, et Daniel Séïté, directeur départemental de la rédaction du Morbihan. 

Les Français et la mer : un attachement protecteur et affectif 

Les résultats de ce sondage, décliné tout au long du supplément, mettent en évidence le fort attachement des Français pour la mer. Plus fort qu'on ne l'imagine habituellement. Et qui ne concerne pas que les habitants du littoral : la population terrienne regarde aussi vers le large, même s'il existent certains clivages. On constate, par exemple, que les femmes sont plus souvent intéressées par les thèmes proposés que les hommes (+ 10 et + 6). On note également un effet générationnel : les 15 / 24 ans se montrent nettement moins intéressés par la mer en général que ceux de 35 à 49 ans ou de 50 à 64 ans. Une tendance que l'on retrouve autour de l'activité économique et sociale maritime, mais qui s'inverse quand on aborde le thème des sports nautiques. 67% des jeunes de 15 à 24 ans se déclarent intéressés par une activité physique liée à la mer... 

Mais globalement, cet attachement à la grande bleue se manifeste par un intérêt réel et partagé pour les diverses thématiques que décline le monde maritime, notamment dès qu'il s'agit de son environnement et de sa protection. 

Ce sondage révèle également que les Français sont tellement attachés à la mer qu'ils craignent pour sa santé et considèrent qu'elle est plus menacée par les pollutions d'origine terrestre que par les spectaculaires catastrophes maritimes ou les dégazages clandestins. Les Français sont également conscients du poids économique de la mer et considèrent la France comme un grand pays maritime. Toutefois, dans leur majorité, ils estiment que les ressources de la mer pourraient être mieux exploitées, notamment dans les domaines de l'énergie et des biotechnologies. 

Enfin, ils aiment tellement la mer qu'ils sont de en plus nombreux à vouloir y vivre ! Même si le lieu de vie préféré des Français reste la campagne (33 %), le bord de mer (32 %) affiche la plus grande progression parmi les différents lieux souhaités, avec, aujourd'hui, près d'un Français sur trois qui choisirait le bord de mer pour y jeter l'ancre. C'est un chiffre en augmentation de six points par rapport à un sondage similaire effectué en 1999. 

Le premier débat 

Vendredi, pour l'inauguration, Ouest France ouvrira sa série de débats à 13 heures avec des champions pour invités :
Les deux grands vainqueurs de la Route du Rhum - La Banque Postale : Lionel Lemonchois, en multicoque Orma (multicoque 60 pieds) et Roland Jourdain, le vainqueur en monocoque Imoca (60 pieds) seront présents ainsi que Loick Peyron. 

Une vacation en direct aura lieu avec le skipper de Cheminées Poujoulat, Bernard Stamm, actuellement en tête de la Velux 5 Oceans (tour du monde avec escales). Ouest France est partenaire de ce projet. Bernard sera alors à quelques jours de l'arrivée à Fremantle (Australie) après avoir mené la première étape de bout en bout, depuis Bilbao (Espagne). 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter