04/10/2005


Wave finder - L'ange gardien des concurrents de la Transat Jacques Vabre

Précis, compact, simple à utiliser, salué par la profession comme le plus fiable du marché, le système de localisation d'homme à la mer Wavefinder.ch, mis au point par la société suisse Wavemind S.A., équipera les 36 bateaux de la Transat Jacques Vabre 20

Un accord qui scelle une incontestable avancée dans la prévention des naufrages et place la sécurité des concurrents au premier plan. 

Même si l'alerte est donnée à temps, un homme à la mer a peu de chances de survie s'il n'est secouru dans les minutes qui suivent. Or, la vitesse du bateau, les courants, la houle, le vent, le manque de repères, de visibilité mais aussi la panique, sont autant d'obstacles à la localisation du naufragé et à la manoeuvre de sauvetage. 

« Après la disparition d'Éric Tabarly » confie Hervé Favre, « les ingénieurs de Wavemind S.A. ont pris conscience de la nécessité de mettre au point un système de repérage d'homme à la mer parfaitement autonome, destiné tant aux professionnels qu'aux plaisanciers particuliers. Un sauvetage r& eacute;ussi est une affaire de minutes. Il faut donner à l'équipage du navire concerné les moyens d'intervenir efficacement, sans aide extérieure ». 

Compacité, précision, efficacité
Outil complémentaire des instruments de sécurité existants (gilets, canots de sauvetage, balises satellites, etc.), Wavefinder.ch est un système électronique de recherche autonome qui peut fonctionner dès qu'il y a deux personnes à bord, ce qui est la configuration de la Transat Jacques Vabre.
 

Compact, facile à installe r, le Wavefinder.ch ne nécessite ni formation préalable, ni licence d'utilisation et offre aux concurrents la garantie d'une protection optimale sans entraver les performances des navires.

Il se compose de trois éléments distincts, légers et parfaitement étanches : un émetteur personnel, une antenne et un écran de contrôle. 

Fixé à la ceinture ou intégré dans le gilet de sauvetage, l'émetteur, de la taille d'un téléphone portable (12 cm pour 130 gr), contient une batterie d'une durée de vie de six ans. Dès l'éjection de sa pochette ou lors du gonflement du gilet de sauvetage, l'appareil diffuse un signal, en continu, pendant plus de 6 heures. 

Ce signal est aussitôt relayé sur le bateau par une petite antenne de 26 cm qui, par souci de fiabilité, ne contient aucune pièce mobile. Elle est raccordée par câble à un écran de contrôle qui produit alors une alarme sonore pendant une minute et dont l'affichage à 16 leds donne une indication très précise de la direction et de la distance à parcourir jusqu'au naufragé. 

Fiable par tous les temps et d'une très longue portée
 


Contrairement aux systèmes existants calés sur basse fréquence, le Wavefinder.ch fonctionne sur 869 MHZ, ce qui lui confère une portée de 10 milles nautiques. Grâce à une technologie de localisation ultrasensible nommée « quasi-Doppler direction finding », il identifie aussitôt la position exacte de la personne tombée à l'eau et réactualise ces données chaque seconde, quelles que soient les conditions météo. Ainsi assuré de retrouver son co-équipier, le skippeur gère mieux le stress et gagne en efficacité. 

« Il nous a paru opportun », poursuit Hervé Favre, « compte tenu du lien entre Pen Duick, organisateur de la Transat Jacques Vabre 2005 et Eric Tabarly - dont la disparition est à l'origine de la conception du Wavefinder.ch - de lui rend re hommage à travers un partenariat qui bénéficierait à tous les navigateurs en course. Nous avons donc effectué plusieurs tests en baie de La Baule au mois de juillet qui ont convaincu Jean Morel des nombreux atouts de notre système en terme de sécurité. » 

Déjà adopté par Franck Cammas sur Groupama, Bruno Peyron sur Orange 2, Gitana 10 ou encore Stève Ravussin, Wavefinder.ch peut sauver des vies. Il veille aujourd'hui sur l'ensemble de la flotte de la Transat Jacques Vabre 2005 : Qu'ils naviguent en toute sérénité ! 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter