10/07/2007


Arimar - Naufragés par choix

Le magazine italien SoloVela a organisé un test de survie à bord d´un radeau de sauvetage Arimar.

SoloVela, magazine italien de voile à diffusion nationale, a organisé du 1 au 3 juin, à Marina di Ravenna, localité italienne sur la côte Adriatique, un test de survie à bord d´un radeau de sauvetage 6 personnes Oceanic d´Arimar, groupe leader dans la réalisation de produits gonflables et la commercialisation d´appareils électroniques et composants pour la navigation de plaisance et professionnelle. 

L´équipage formé de Nico Caponetto, rédacteur en chef de SoloVela et inventeur du test, Antonio Iaria et Lorenzo Lavezzi est resté à bord du radeau pendant 48 heures, sans contacts, mais sous la surveillance de l´équipe d´appui, qui comprenait un docteur et une psycologue, qui ont contrôlé les conditions physiques et psychologiques des naufragés. 

L´objectif du test était double :
o d´un côté expérimenter comment on vie à bord d´un radeau avec seulement les dotations - quelles sont les difficultés physiques liées au mouvement, à la faculté d´adaptation et la résistance à la chaleur et au froid
o d´un autre côté vérifier sur le plan clinique et psychologique les conséquences de deux jours vécus ainsi, en confrontant quelques paramètres - analyse d´urine et sang et électrocardiogramme - et tests psychologiques sur les états d´anxiété et insécurité auxquels l´équipage a été soumis avant et après le test de survie. 

Le retard d´une heure trente du départ, prévu à 16.00 h. le vendredi 1 juin, après les contrôles techniques le briefing avec le docteur et la psychologue, a été provoqué par les mauvaises conditions météorologiques qui n´ont pas découragé l´équipage. 

Dépassées les jetées et longée la jetée nord en gardant une distance d´à peu près 350 mètres, le radeau a été lancé et activé en simulant le naufrage. 

Dès que l´équipage est monté à bord du radeau, il a découvert les dotations de bord et Nico Caponetto s´est coupé avec le couteau flottant, un petit accident prestement soigné grâce au nécessaire de premier secours. 

Le mauvais temps du premier jour a provoqué des désagréments et pendant le jour suivant l´équipage a cherché à secher les habits au soleil pour ne pas arriver mouillé la nuit. Après la pluie, les naufragés ont du faire face à la chaleur, pas supportable facilement dans un eours du test les trois naufragés ont survécus grâces aux dotations de bord qui comprennent par personne 1,5 litres d´eau et 500 gr. de galettes qui fournissent 10.000 Kj (kilojoule). 

Sous un point de vue physique le test a été plutôt dur comment Nico Caponetto a affirmé: "Un peu de froid pendant la nuit, l´eau embarquée qu´on ne pouvait pas éliminer complètement, le mouvement permanent du radeau et du fond, la fatigue énorme pour faire n´importe quel mouvement, le manque de nourriture. Sur le plan psychologique nous n´avons pas encore les conclusions de la psychologue. Chacun d´entre nous a réagi d´une façon différente, avec des moments de découragement, de préoccupation, mais dans l´ensemble ça s´est bien passé, étant bien entendu qu´il nous manquais la composante d´incertitude tipique d´un naufragé". 

Il s´agit d´un essai unique dans son genre qui va permettre de donner des indications importantes aux navigateurs et qui sera publié dans le numéro du mois d´août de SoloVela. Caponetto nous anticipe quelques conseils : "Il est nécessaire d´adopter des comportements divers par rapport à la sécurité. Le radeau était en des conditions parfaites, tout était à bord et fonctionnant, mais c´était justement un radeau de sauvetage ou on y survie. Je conseille de prévoir toujours un sac étanche ou il faut mettre un epirb, une vhf, de l´eau, des habits. Et j´ajoute de ne pas suivre les indications de ne pas boire pendant les premières 24 heures pour ne pas créer, selon certains docteurs, une situation de déshydratation difficile à récupérer". 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter