10/10/2012


Mastervolt - Mastervolt apporte la technologie hybride automotive au secteur de la marine

Mastervolt, leader hollandais de l’indépendance électrique, est fière d’annoncer l’actuel développement d’une nouvelle vision pour l’avenir, où les appareils domestiques et la propulsion ...

... électrique marine seront tous alimentés par une station de puissance unique à bord. 

Le projet est toujours en cours, mais le résultat probable sera un génie de conception, un système complet basé autour du tout nouveau GPX, une unité ultra compacte combinant un groupe électrogène, un chargeur de batterie et un convertisseur. 

Mastervolt a lancé le concept du GPX pour la première fois au salon du METS 2010, et le fait que tous les besoins en électricité d’un bateau pourraient être couverts par une ‘boîte’ facilement installée a suscité l’intérêt autant des navigateurs que des constructeurs de bateaux. Depuis, et en étroite collaboration avec les fabricants électriques leader du groupe Actuant, Mastervolt a bien avancé sur la plateforme GPX afin de répondre aux besoins grandissants de propulsion électrique. 

Le résultat est le GPX-E (le ‘E’ signifie ici e-propulsion). Alors que ce n’est pas encore un produit fini, c’est une philosophie qui permet à un bateau d’être alimenté uniquement par un moteur électrique, avec suffisamment de réserve pour faire fonctionner les systèmes 12/24VDC et le 240VAC à bord, et permettant également d’apporter la puissance nécessaire pour les manœuvres et l’utilisation des propulseurs. 

La technologie hybride est désormais bien connue dans le secteur automotive, avec des voitures telles que la Toyota Prius hybride, la Chevrolet Volt et l’Opel Ampera toutes très fiables et populaires. Grâce à cet ajout E au concept GPX, Mastervolt pourra rendre accessible la propulsion hybride au marché de la marine de plaisance, que ce soit pour les bateaux à voile ou à moteur. 

L’électronique intelligente est la marque de fabrique de Mastervolt via son système MasterBus, et le GPX-E l’utilise afin de rassembler les demandes effectuées par les différents types d’équipements à bord. Il permet de commuter entre les batteries, le quai et le groupe électrogène afin de fournir la puissance et la tension idéales requises. Etant donné que tous les composants viennent du même fournisseur, les contrôles de besoin en énergie sont totalement harmonisés. 

Sur une installation classique, telle que sur le bateau de test ONJ, le GPX-E alimente un moteur électrique synchrone 400VDC par le biais de deux convertisseurs DC-DC intégrés et un propulseur 12kW. Si l’équipage a besoin d’utiliser la plaque électrique lors de la navigation, le GPX-E détectera rapidement la charge supplémentaire et mettra en route le groupe à faible régime, même si les convertisseurs devraient probablement fournir le kW supplémentaire requis. La perte de puissance est alors soigneusement gérée, le groupe prenant le relais du bulk de la propulsion, et stockant le surplus dans les batteries jusqu’à ce que la plaque électrique soit arrêtée. 

Si la navigation se fait plus rapide, l’alimentation en carburant du groupe est intelligemment contrôlée afin d’éviter les fumées noires lorsque le régime augmente. Le groupe peut également être utilisé comme ‘extension de puissance’ pour propulser le bateau tant que la capacité du réservoir le permet. Lorsqu’un bateau est en navigation, le GPX-E peut également se recharger partiellement grâce au propulseur roue libre, tout comme une voiture hybride se recharge lors du freinage. Une fois l’excursion terminée, le bateau peut être reconnecté au quai, le GPX-E permettant de gérer la recharge à trois étapes des batteries. 

Daan Hobbelen, Responsable Développement Produits Actuant (Mobile & Marine), est très satisfait des avantages que fournit le GPX-E. “Il s’agit de la première gamme hybride pour le marché de la marine, une percée technologique pour les bateaux électriques de plus de 7 mètres,” a affirmé Monsieur Hobbelen. “C’est particulièrement vrai pour les voiliers, qui ont souvent besoin d’un groupe de toute façon. Ce nouveau système GPX est encore plus compact qu’avant, et peut être installé partout à bord. Il fournit une puissance silencieuse et n’a besoin que d’un seul moteur diesel à bord. Ce groupe pouvant être plus petit que les unités conventionnelles, grâce aux batteries de secours, le coût, équivalent à la somme des composants individuels, sera également moins élevé. L’avantage réel de la technologie de puissance avancée est que les composants sont tous intégrés dans un petit boîtier, qui peut être placé n’importe où.” 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter