02/12/2010


Nenuphar - Pourquoi Nénuphar s’est-il lancé dans l’aventure de la Route du Rhum ?

Lorsque Sylvain Welher a déménagé sa société Nénuphar à Nemours, dans de beaux bâtiments flambant neufs, il a découvert l’existence du CJD, un mouvement de jeunes dirigeants dont les valeurs ...

... éthiques et humaines étaient très en phase avec siennes, il a donc immédiatement adhéré à cette association. 

"Je me souviendrais toujours que l’un de premiers gestes de mon Président de section, à mon arrivée dans le groupe, a été de m’offrir le poster de « Jeunes Dirigeant », le monocoque fruit d’un projet fantastique de Pierre-Yves Guennec et du CDJ, qui avait couru la Route du Rhum 2006. 

En me remettant le poster, il m’a reparlé de cet immense projet, on palpait encore de l’émotion chez lui. J’ai tout de suite ressenti une petite déception de ne pas avoir pu y participer, tant l’aventure avait été formidable." 

De retour chez Nénuphar, il a spontanément attaché le poster au mur de son bureau. 

Lors d'une réunion du CJD début 2010, il apprend que cet organisme souhaite réengager le bateau sur le Rhum 2010 ! Ni une, ni deux, il décide que Nénuphar sera de l’aventure. "Je ne sais pas comment, mais il faut qu’on participe !" 

Il contacte donc le comité de pilotage du projet, qui lui fait part des besoins de Pierre-Yves Guennec, le skipper, pour cette édition.
Très vite, son choix se porte sur la fabrication de la trinquette du bateau : Nénuphar ne fabrique que des petites voiles de dériveurs, il ne faut pas tenter le diable avec les plus grandes voiles (grand voile ou génois). En même temps, cela représente déjà un défi pour Nénuphar : "je souhaite en faire un projet d’équipe auquel tout le monde participera (c’est l’essentiel du sens de notre implication dans la course), de la secrétaire au magasinier en passant par les soudeurs, et bien évidemment l’équipe de la voilerie et votre serviteur. De plus, nous n’avons jamais travaillé de voiles de cette dimension, ni dans ce tissu (un laminé carbone) et taille du plancher, taille des aiguilles sur les machines, taille du fil… tout est à voir sous un autre angle ! Petits soucis vite résolus, toute l’équipe, enthousiaste, s’empare du projet, qui est mené à bien en un rien de temps." 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter