16/12/2012


Yamaha - Interview avec Fabrice Lacoume lors du Nautic de Paris 2012

Le Salon Nautique de Paris se tient Porte de Versailles jusqu’au dimanche 16 décembre.

Fabrice Lacoume (Directeur des ventes Division Marine Yamaha Motor France) nous expose les points forts du stand Yamaha. 

Pourquoi ce salon est-il aujourd’hui un rendez-vous incontournable des passionnés de nautisme ? 

Fabrice Lacoume : C’est un rendez-vous important, car c’est le seul endroit en France où les clients ont la chance de voir toutes les gammes de tous les bateaux. Exposer tous les produits pour un concessionnaire demande beaucoup de place et de moyens financiers, c’est pourquoi ici, toutes les marques sont présentes avec leur gamme complète. Les visiteurs peuvent les approcher, les toucher et obtenir toutes sortes d’informations. C’est un moment clé. A ce titre, Yamaha fait un effort encore supplémentaire cette année pour se positionner comme un des acteurs, voire comme le leader sur le marché du moteur hors-bord, avec une qualité de stand visible et remarquée. 

Quelles sont les nouveautés du motoriste Yamaha ?
 

Tout d’abord, nous présentons en avant-première mondiale un inédit 200cv quatre temps, quatre cylindres qui a pour intérêt d’être extrêmement léger, d’environ 50 kilos de moins que son prédécesseur. Ce F200 possède l’encombrement d’un 150cv mais délivre réellement 200 cv, ce que nous avons pu vérifier lors de tests en situation. Ces spécificités techniques vont permettre de re-motoriser beaucoup d’ensembles qui étaient en 150cv. Sur l’eau, ce gain de poids se traduit par un meilleur équilibre du bateau. On traîne moins d’eau, on améliore la vitesse, on diminue la consommation, et on gagne en réactivité dans les vagues grâce à ce recentrage des masses. Ce moteur sera disponible en boîtier mécanique (F200F) en février et en boîtier électrique (F200G) en mai. Autre nouveauté dans notre activité de motoriste, nous dévoilons le 9,9 ch, et les best-sellers 50 ch et 60 ch, totalement redessinés. 

Les Pacific Craft et Capelli évoluent aussi… 

Dans la gamme Pacific Craft, en coque rigide, nous présentons le 650 Sun Cruiser, petit frère du 730 Sun Cruiser et du 815 Sun Cruiser. La famille s’agrandit… L’avantage de ce bateau réside dans son très gros volume de cabine. Il offre une belle hauteur sous barreau et une véritable habitabilité. Pour cette taille, c’est impressionnant. L’autre point fort de ce 6,50 mètres tient dans les dimensions de son carré arrière, alors que les deux sièges pivotants permettent une plus grande convivialité. A l’avant, on trouve un généreux bain de soleil créé par le côté sundeck de ce bateau. 

L’autre grosse nouveauté est à mettre sur le compte du chantier italien Capelli qui nous offre pour la première fois un timonier, d’une longueur de 7,50 mètres. Ce 750 Dino se positionne très clairement comme un bateau de luxe. Le tarif d’ensemble se justifie au regard de ses prestations élevées, d’une qualité de fabrication et d’équipement très au-dessus du standard de ce type de produits. Il est à l’image de ce que fait le constructeur italien en rigide et en semi-rigide : très bien construit d’une finition exemplaire et avec une qualité d’équipement au-dessus de la moyenne. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter