19/12/2007


Port Médoc - Port-Médoc renforce sa qualité d´accueil en lançant une campagne hivernale de travaux

Une opération de dragage lancée avant Noël

Après trois années d´exploitation, le port de plaisance débute une opération de dragage, la première depuis sa création. 

Faisant suite à l´obtention d´un arrêté préfectoral émis pour une durée de 10 ans, le port est autorisé à draguer chaque année 60.000 M3 (soit 20.000 tonnes de matières « sèches » constituées de sédiments, sable et vase). Cette opération d´excavation de sols ou d'alluvions sous l'eau, vise à rétablir les fonds sur les surfaces des zones du bassin de Port Médoc. La côte de dragage est fixée en toutes zones à - 3,00 M. 

Le dragage est réalisé à l´aide d´une drague aspiratrice standard, une technique de dragage hydraulique choisie par Port-Médoc pour sa capacité à permettre l´exploitation du port pendant la durée du chantier. 

Les analyses des sédiments n´ayant révélé aucune traces de métaux lourds, Port Médoc (classé « Port vert » et détenteur d´un « Pavillon Bleu ») a obtenu l´autorisation de rejeter les matières draguées dans l´estuaire, dans la mesure où leur contamination est nulle. Le rejet se fait par le biais d´une canalisation immergée débouchant à 350 mètres de l´entrée du port. Son angle de pose, perpendiculaire aux courants du jusant, permet un rejet face au courant pour dispersion vers la haute mer. 

Prolongation de la digue 

Port-Médoc vient également de débuter les travaux de prolongation de la digue existante, des travaux planifiés pour déduire la pénétration de la houle dans le bassin. La digue achevée mesurera 135 mètres et sera constituée d´un noyau de tout venant, recouvert de durite, avec une carapace finale d´enrochements... soit un volume de matériaux proche de 60 000 tonnes*, provenant de Charente Maritime (17), ST Porchaire, et les enrochements de Dordogne (24) et d'Exideuil (16). 

A ce jour, 90 mètres ont été construits jusqu´à la cote marine 2,7 m et les travaux s´achèveront en Mai 2008. Leur coût est évalué à 3 Millions d´euros. 

* les 58.500 T de matériaux se divise en 3 niveaux : : 0 / 0,5 T - "Tout venant" - 14.500 T - 0,5 / 1 T - Calcaire qui compose le coeur de digue - 31.000 T - 1 / 2 T - Enrochements (partie visible) - 13.000 T 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter