12/12/2015


Nautic de Paris - Les clubs et les joueurs virtuels sur le devant de la scène

Tradition et modernité, sciences et imaginaire ont joué sur des registres complémentaires ce samedi, au Nautic.

Raoul Dobremel / AFP / Nautic 2015 

A l'honneur, la Société des Régates du Havre et Nautisme en Pays Blanc, respectivement élus meilleur club sportif et meilleure Ecole de Voile de l’année 2015 ce matin, sur la  Scène Nautic. Les premiers de la Nautic Transat étaient également présents aujourd’hui Porte de Versailles, tout comme le vainqueur du Virtual Sailing Ranking 2015, Antoine Albeau, le planchiste  23 fois champion du Monde de Slalom venu initier de nombreux chanceux sur le Spot Nautic, ou encore Jean-Loup Chrétien, le premier francophone dans l'espace, présent notamment pour la signature d’une convention de partenariat avec Suzuki Marine et Bénéteau. Cela a, évidemment, fait le bonheur des visiteurs qui ont aussi pu faire le plein d'énergie sur la scène des nouveautés de l’accastillage, des applications, des sondeurs… Vous n’avez pas encore pu découvrir tout cela ? Il ne vous reste plus qu’à foncer car c’est déjà demain soir que la 55e édition du Nautic ferme ses portes ! 

Top Club : La SR Le Havre et Nautisme en Pays Blanc récompensés pour l’année 2015 

Un jury composé d’élus et de partenaires de la Fédération Française de Voile a élu la Société des Régates du Havre meilleur club sportif de l’année 2015 puis Nautisme en Pays Blanc meilleure Ecole de Voile de l’Année 2015. Ces derniers ont été sacrés à l’issue de la traditionnelle cérémonie des Tops Clubs qui s’est déroulée ce samedi 12 décembre sur la Scène Nautic, pour la quatrième année consécutive. Au total, 72 clubs ont été récompensés pour leur investissement dans différents domaines, comme l’apprentissage, le développement sportif, la compétition, le loisir, la sécurité, le voile entreprise et la délivrance des licences clubs. « Les écoles françaises de voile se portent particulièrement bien. La meilleure preuve est que pour la première fois dans le réseau « Ecole Française de Voile », nous avons dépassé cette année les 200 000 passeports distribués. Cette progression est liée à deux choses : d’une part, on constate que l’apprentissage et la découverte dans les écoles françaises de voile se développent continuellement et d’autre part, les clubs sont particulièrement intéressés par le label « Ecole Française de Voile », le réseau joue donc de plus en plus le jeu fédéral. Entre 2014 et 2015, nous constatons une progression de 4 % d’augmentation des passeports distribués, ce qui est un bon résultat dans un contexte économique difficile et face à une concurrence importante des différents sports nautiques », a déclaré  Jean Kerhoas, Vice-président de la Fédération Française de Voile en charge du département développement et membre du jury. 

Intervention emploi formation FIN 

Ce samedi après-midi, sur la Scène Nautic, la Fédération des industries nautiques a présenté aux visiteurs du salon les métiers du nautisme dans leur diversité. Qui mieux qu’elle pour en parler ? La FIN a, en effet, agréé certains centres de formation pour dispenser les diplômes de la branche nautique (Certificats de Qualification Professionnelle). Ces centres qui bénéficient d’un enseignement et d’infrastructures techniques de qualité travaillent en collaboration avec des professionnels sur tout le littoral français, identifiés par le logo de la Fédération. L’ensemble des formations proposées est organisé sous cinq thématiques : 

  • Concevoir un bateau (architecte naval, ingénieur en construction navale, dessinateur en construction navale).
  • Construire un bateau (charpentier de marine, agent en aménagement intérieur, peintre en construction navale, stratifieur, chaudronnier – soudeur, ouvrier voilier)
  • Entretenir et réparer un bateau (mécanicien réparateur de moteurs, agent de maintenance et de services, électronicien – électricien, accastilleur – gréeur).
  • Les services commerciaux  (loueur, skipper, commercial).
  • Enseigner et encadrer (moniteur de voile - éducateur sportif).

Bref, on l’aura compris, les activités sont multiples et chacun est susceptible de trouver sa voie. 

« Ezana TPN » vainqueur de la Nautic Transat 

Présent pour la septième année consécutive sur le Nautic, Virtual Regatta a donné le départ de la « Nautic Transat » le vendredi 4 décembre dernier à 19 heures, lors de la soirée d’inauguration du salon. Plus de 14 555 joueurs se sont ainsi élancés pour un grand sprint entre Les Bermudes et Brest, à la barre d’un Maxi trimaran et dans des conditions météo bien réelles. Arrivé mercredi dernier après 4 jours 21 heures 53 minutes et 07 secondes de mer virtuels, le Guadeloupéen Bernard Humbert dit « Ezana TPN » a remporté l’épreuve, devançant d’un peu plus de trois minutes son dauphin. Le podium a été célébré ce vendredi à 17 heures, sur la Scène Nautic en présence d’une grande partie de la communauté des joueurs virtuels composée aujourd’hui de plus d’un million de personnes. 

Deux nouveaux amiraux pour Jeanneau 

Au cœur du Hall 4, impossible de manquer l’immense stand Jeanneau. Du Cap Camarat 4.7 C.C, son plus petit modèle de 4,65 mètres (avec 50 ch Yamaha) à la Leader 46, son bateau amiral de 14,30 mètres proposé avec deux 435 ch Volvo IPS 600, le chantier vendéen (groupe Bénéteau) aligne au Nautic une vingtaine de bateaux à moteur. Soit le parfait reflet de la trentaine de modèles figurants aux catalogues de ses 5 grandes gammes moteur: hors-bord avec les Cap Camarat, Express à toit ouvrant avec les Leader, Coupés Sedan avec les NC, Fly avec les Velasco, weekender/Fishing avec les Merry Fisher. Comme chaque année à Paris, salon nautique incontournable qui représente le tiers de ses ventes annuelles en France, Jeanneau a dévoilé de belles nouveautés. Tous les regards se sont tournés sur la grande Leader 46, nouveau porte drapeau de la gamme Express. Unité de croisière par excellence, à la fois sportive et familiale, la nouvelle Leader bénéficie d’un sport top (toit ouvrant) davantage tourné vers l’extérieur, avec (en option) une baie électrique permettant de clore la timonerie. On apprécie la décoration sobre et de bon goût, très contemporaine, des aménagements. Comme la superbe cabine du propriétaire qui s’épanouit à l’arrière du bateau, à la manière des grands yachts. Une évidente montée en gamme que l’on retrouve sur le Cap Camarat 10.5 WA, autre nouvel amiral de la célébrissime gamme d’open polyvalents. Avec 2 x 350 ch et 45 nœuds en pointe, le plus gros hors-bord jamais construit par Jeanneau s’impose comme une alternative aux motorisations en ligne d’arbre, offrant sensations de pilotage et confort inégalé. Chez Merry Fisher, la nouvelle MF 795 remplace avantageusement la MF 755. Un nouveau cœur de gamme, remarquable par l’importance de ses surfaces vitrées et la modularité de ses aménagements. 

De nombreuses nouveautés moteur dans les Halls 4 et 2.2 

Décidément très tendance, on retrouve le concept de fishing habitable motorisé en hors-bord sur le nouveau Parker 770. Reconnaissable à sa sympathique timonerie aux vitres inversées, à son grand cockpit et à ses nombreux rangements, ce petit baroudeur de moins de 8 mètres est construit en Pologne. Autre chantier qui construit ses bateaux en Pologne, l’incontournable Quicksilver (Groupe Brunswick) alignait parmi sa nombreuse flotte son nouveau modèle Activ 755, doué pour la croisière, décliné en trois versions: Open, Sundeck et Week-end. L’allemand Bavaria dévoile en avant-première au Nautic son Sport 330, la version hard top du Bavaria 330 Open lancé en septembre. Cette belle vedette de 10,06 mètres au design actuel offre deux cabines, ainsi qu’un grand toit ouvrant souple qui protège l’habitacle. Enfin, dans le Hall 2.2, il ne faut pas manquer le superbe Pacific Craft 30 RX. Le chantier polonais distribué par Yamaha crée la surprise avec cet open de 9 mètres à la silhouette des plus racées. On adore ! 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter