02/05/2014


Incidences - Le bon début de saison des Voiles Incidences Sails

Les deux premiers grands rendez-vous de la saison 2014, tant régatiers que hauturiers, ont vu les succès de nombre de voiliers équipés, en totalité ou partiellement, de voiles Incidences.

Morgan Lagravière, sur le J 80 Safran a ainsi triomphé à l'issue de trois jours de régate au contact lors du 36ème Spi Ouest France en avril dernier à la Trinité sur Mer, tandis que le duo Gwénolé Gahinet- Paul Meilhat s'imposait à Saint Barth dans la 12ème édition de la Transat AG2R- La Mondiale à bord du Figaro Bénéteau2 Safran-Guy Cotten. Des succès estampillés Incidences, qui ne masquent pas les belles performances de nombreux autres voiliers ayant eux aussi fait le choix de cette technologie 100 % française. 

La technologie D4 confirmée 

DR / Incidences Sails 

Le J80 Safran a dominé la très compétitive classe des J80 lors du dernier Spi Ouest France, qui ne dénombrait pas moins de 89 unités au départ. Avec Morgan Lagravière à la barre, l'équipage comptait dans ses rangs deux ingénieurs de chez Incidences, Stéphane Fauve et Quentin Ponroy, accompagnés d’Edouard Marie Alikiagalelei et Guillaume Lesné. Les génois fabriqués à la Rochelle en membrane D4 ont fait merveille dans le temps majoritairement médium de la presqu’ile du Morbihan. Cette voile en membrane est créée à partir de seulement quelques grandes zones à fils non parallèles réalisées sur mesure. Dans chacune de ces zones, les fibres sont déposées de manière à suivre les efforts principaux de la voile et la quantité de fibres varie en fonction de l’importance des efforts. « Il s'agit d'une voile en membrane D4 sur film aramide" précise Quentin Ponroy, dessinateur de voiles, "Nos voiles très High Tech sont utilisées en régate comme en course au large. Nous avions à La Trinité des voiles très polyvalentes, grands voiles et focs, performantes dans le petit temps du Spi ouest, mais aussi dans le médium. On a été bons dans toutes les conditions. On gagne grâce à notre régularité, en jouant placé tout au long des 12 manches validées. On n'a pas été impressionnants, mais très réguliers dans une flotte très dense et très compacte, qui comprenait les meilleurs spécialistes du J80. » 

A noter une autre victoire doublement estampillée Incidences, celle de Philippe Touet qui s'impose en catégorie Sun Fast 3200. Côté Open 7.50, on soulignera les belles 2ème, 3ème, 4ème et 5ème places de bateaux équipés de voiles Incidences, avec à la barre Marc Guillemot et Loïck Peyron. 

Les Figaro aussi 

C'est donc un autre monocoque aux couleurs de Safran qui s'est imposé cette semaine à Saint Barth à l'issue de plus de trois semaines de course transatlantique, lors de la Transat AG2R La Mondiale. Safran-Guy Cotten, au duo Gwénolé Gahinet - Paul Meilhat fait l'objet des commentaires les plus flatteurs à l'issue de l’exploit des deux jeunes espoirs de la voile hauturière hexagonale. Les deux hommes ont en ce début de saison mené un travail des plus professionnels aux côtés des voiliers Incidences, pour déterminer les meilleures formes, les meilleurs dessins et les meilleurs matériaux pour le "moteur" de leur Figaro 2. 

Ronan Floch a accompagné les desiderata des deux navigateurs dans la mise au point de leurs voiles : « Je m'occupe de la Série Figaro Bénéteau chez Incidences, en terme d'optimisation des voiles en relations avec les coureurs » explique t’il. « On travaille sur les formes et volumes suite aux  débriefings d’après saison. On cherche les meilleurs compromis, puis on affine avec les coureurs en fonction de leurs demandes. On est capable de développer des voiles plus individuellement selon les aspirations et expériences des uns et des autres. Nous fournissons les grand voiles et génois de Safran. Incidences continue à être un gros fournisseur de la Solitaire avec 17 génois et 12 Grand Voiles en fabrication. Pour cette Transat AG2R, nous avons fourni des jeux de voiles complets signés Incidences pour La Cornouaille et Entreprendre en Cornouaille, et de nombreuses voiles Incidences étaient embarquées, comme pour Skipper Macif ou encore  Scutum (Géral Véniard et Jeanne Grégoire). » 

Des programmes adaptés aux courses et aux coureurs 

« Chaque année, de nouvelles tendances se dégagent, en fonction des saisons, plus ou moins ventées » constate Ronan Floch, « les coureurs nous font remonter des demandes assez différentes, selon les optimisations pour gros ou petits temps. On évolue en fonction des bilans des saisons de course. On cherche tous la polyvalence, avec la Solitaire du Figaro comme course référence. On sait qu'une Solitaire se déroule en moyenne dans des vents de 14 à 18 nœuds. Notre cahier des charges tient compte de ces éléments. La Transat AG2R s'est disputée dans des conditions assez conformes à la saison. Il n'y avait pas chez nous de configurations radicales en termes de forme ou de surface. Nous sommes très contents de la victoire de Gwénolé. Il a beaucoup travaillé avec Paul Meilhat qui connait bien nos voiles tandis que Gwénolé arrive dans la série.  Il est en passe de s'affirmer comme une grande pointure de la Classe… » 

Le Groupe Incidences en chiffres : 
- 100 personnes réparties sur 6 sites  : Brest, La Rochelle, Lorient, Fial en Vendée, Incidences Méditerranée à Fréjus et Palma
- 8.800 m² de plancher
- Un chiffre d’affaire de 11 millions d’Euros 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter