07/03/2005


Catavore - Chapitre 2 - Schéma d'un catamaran

2.10 - Safrans

Un safran par coque est composé de :
- la lame qui peut être en bois ou en polyester ;
- la ferrure (ou casting) qui comprend :
o les joues qui sont généralement en fonte d'aluminium ;
o la tête de safran (avec le mécanisme de blocage, de relevage automatique et le réglage de compensation) ;
o la barre coudée. 

Nous ne donnerons pas plus de détails sur les ferrures car il existe autant de modèles que de catamaran sur le marché. Hobie cat, White et Alado cat proposent des ferrures qui font références et l'unanimité des barreurs. La majeure partie des ferrures sont étudiées pour libérer les lames des safrans quand elles rencontrent un objet qui pourrait les casser, bout dans l'eau ou haut fond. Les ferrures sont à l'extrémité de la barre coudée reliées entre elles par la barre de liaison, qui permet de régler le parallélisme des safrans. Sur cette barre de liaison se fixe le stick (parfois télescopique) qui permet au barreur de diriger le catamaran. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter