22/11/2004


Catavore - Chapitre 8 - Technique : Préparation pour une saison de compétition

8.9 - Juste avant la compétition

Pour bien reprendre la compétition, il faut respecter quelques règles. Faire des entraînements d'hiver pour acquérir de nouveaux automatismes, surveiller sa forme physique et son alimentation comme nous en avons parlé plus haut. 

8.8.1. La semaine avant

A J moins une semaine de la reprise des régates, reconnaître les lieux de la prochaine régate : courants, rochers, courant d'air, etc. Avec une carte marine, estimer les distances vraies, repérer les amers remarquables, prendre contact avec la station météorologique, le C.R.O.S.S. régional ou l'aéroport le plus proche. Pour bien aborder cette régate, il faut être en pleine forme physique. L'entraînement sportif pendant la saison morte évite bien des courbatures et des désagréments. Avant la régate, deux ou trois nuits longues et réparatrices pour «recharger les batteries» et une alimentation équilibrée et vitaminée sont nécessaires. 

8.8.2. Route de nuit

La régate n'est pas forcément proche du domicile. Il faut donc préparer le bateau pour le trajet et prendre la route de nuit pour être à l'heure le lendemain matin. Ce trajet de nuit ne doit pas ruiner les efforts de préparation. Il faut donc se relayer au volant, récupérer en dormant pendant les temps de repos. Ainsi il est possible de couvrir de nuit une longue distance et arriver en forme pour la régate. Sur le lieu de la régate, le stationnement du catamaran est très important, il faut être près de l'eau pour éviter d'avoir à faire des efforts importants en transport et en manutention de matériel. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter