01/01/2005


Flying Fifteen

Le Flying Fifteen est dû au crayon du grand architecte anglais Uffa Fox (1898-1972). Uffa Fox est reconnu comme le créateur des premiers dériveurs planants modernes.

Il a aussi réalisé au cours d´une carrière professionnelle longue et prolifique les plans d´un grand nombre de quillards de compétition parmi lesquels le Flying Fifteen né en 1947 qui a connu le plus de succès international. 

Environ 3.700 Flying Fifteen ont été construits à ce jour. Navigant sur tous les continents. Le Championnat du Monde de la série se déroule tous les deux ans depuis 1979, alternativement dans les deux hémisphères. 

Les chantiers Anglais qui se sont le plus illustrés successivement puis simultanément dans la construction des Flying Fifteen sont : Chippendale, Copland - Mc Intosh, Wycche & Coppock, Windebank, Shepherd, Trenoweth. Les voiliers les plus récents sortent essentiellement de chez Ovington et Amos. 

Les premiers bateaux ont été importés en France en 1997 avec un succès immédiat à Dinard où s´est déroulé le premier Championnat National en 1998. D´autres flottes se sont par la suite rapidement développées à Cazaux, Pareloup et dans le golfe du Morbihan. 

Une centaine de bateaux naviguent actuellement en France, une soixantaine sont regroupés au sein de l´AFPFFI (Association Française des Propriétaires de Flying Fifteen International). 

Son programme 

Le Flying Fifteen connaît une grande réussite dans des clubs attachés à promouvoir :
- la régate.
- la monotypie, avec tout ce que cela implique comme perspectives pédagogiques
- la rencontre des générations : l´importance du marché Anglais de l´occasion permet de mettre à la disposition de tous les budgets des bateaux performants. En outre l´absence de trapèze et la sécurité (due au lest et aux caissons) rassurent ceux qui professent que la voile ne doit pas être « que » physique. 

Mise à l'eau 

Elle s'effectue soit par grutage (à l'aide de sangles externes passant autour de la coque, ou avec une élingue arrimée à un anneau fixé aux boulons de quille), soit par un plan incliné avec la remorque qui libère le voilier dans l´eau douce (Cazaux, Pareloup). 

Transport 

Double facteur de sécurité sur route, la quille possède un bulbe abaissant le centre de gravité et la plupart des remorques sont surbaissées. 

Structure du bateau 

Il existe 3 types de constructions, tout bois, tout plastique, ou composites (pont bois - coque plastique). L´évolution des matériaux et le progrès des techniques de construction ont depuis 1947 permis la succession de trois générations de bateaux classés habituellement séparément : classic (jusqu´au n°2.700), silver (de 2.701 à 3.200), et gold (les plus récents). Les plus anciens bateaux avaient leur cockpit cloisonné par une barre d´écoute. Actuellement, la nouvelle rigidité structurelle permet l´installation d´une console centrale (le barreur a la plupart des réglages regroupés à portée de main, il peut facilement s´avancer pour optimiser la répartition des poids). La quille à bulbe, implantée comme un aileron, concourt à la réussite esthétique des lignes du bateau.  

Le gréement 

Le mât en alu rétreint, de longueur modérée par rapport à la longueur du bateau, porte un étage de barres de flèches et n'est pas pourvu de trapèze. Le foc, à léger recouvrement, est fixé sur enrouleur. Il y a deux façon de lancer le spi, à partir d´une baille, la drisse et le bout de rappel (retrieving-line) sont commandés par le barreur, ou d´un sac intégrés au cockpit (l´absence de baille favorisant l´étanchéité) ce qui supprime le bout de rappel et libére le barreur lors de la négociation de la bouée sous le vent). 

Les voiles 

Les modèles Anglais les plus recherchés sont Goacher, Pinnel & Bax, North, Hood, et Hyde. En France, Starvoiles fournit déjà beaucoup de concurrents avec de bonnes performances. 

Prix 

On trouve des bateaux d´occasion avec remorque de route et voiles de compétition entre 3.000 et 5.300 EUR. Les voiliers les plus récents de chez Ovington avoisinent 15.000 EUR. 

Mode d´emploi 

L´arrivée dans une classe à la monotypie bien rodée (à la manière anglo-saxonne) depuis plus de 50 ans permet au nouveau propriétaire d´éviter bien des écueils. Deux sources permettent de se familiariser avec le bateau, les règles de classe, régulièrement réévaluées par le comité international, sont la base ; et il existe des abaques de réglage (disponibles en particulier sur Internet) permettant d´obtenir les grandes lignes de réglage du gréement. La plupart de ces bateaux anciens ont bien vieilli, maintenus à sec entre les régates. 

Navigation 

Dans le petit temps, Le Flying Fifteen est un quillard, il a donc une certaine inertie dont il faut tenir compte pour lancer le bateau au départ, pour abattre dans les molles. Il faut aussi tenir compte du voile de quille très étroit sur lequel on ne peut bien s´appuyer pour remonter au vent que si la vitesse est déjà concrète. Les poids sont avancés pour décoller la voûte arrière et diminuer la surface mouillée. Le bateau se conduit tout en finesse et en précision quand on a bien positionné le pied de mât et déterminé la quête. 

Dans la brise, la position de rappel, le réglage du halebas et de l´étambrai sont déterminés par la force du vent. Le bateau commence de manière surprenante à planer dès force 4 au portant même sans spi et la quille assure au planning une remarquable stabilité de route. 

Le programme national de régates de la série est étalé tout au long de l´année, réparti sur les plans d´eau de Dinard, Cazaux, et Benodet. D´autres flottes sont en création actuellement à Cherbourg et St Tropez. 

En conclusion 

Entrer aujourd´hui dans la série permet de bénéficier de l´expérience exceptionnelle d´une série internationale bien organisée depuis plus de 50 ans. La classe française est en plein essor et ses performances peuvent être objectivées par les confrontations internationales en particulier avec nos voisins Anglais dont les meilleurs skippers ont des palmarès dans toutes les séries les plus significatives et en particulier sur Flying Fifteen. 

Texte : Pierre Vazel
Photos : Pierre Vazel pierre.vazel@wanadoo.fr 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter