04/03/2011


Anne Quéméré - Défi Pacific Solo adrien, c'est parti

Après avoir été tractée quelques heures pour s’éloigner des côtes péruviennes, Anne est sortie de la zone brumeuse pour trouver une nuit claire et se laisser dériver vers l’Ouest à environ 30 milles nautiques des côtes, dans l’attente des vents du matin.

A 8h30 ce matin (heure française) et 2h30 (heure Pérou), elle se trouve à environ à 50 milles nautiques des côtes. 

Après deux départs reportés, Anne a enfin retrouvé le large et c’est avec un moral d’acier qu’elle amorce sa Pacific Solo à bord de son Kiteboat nouvelle génération de 6m de long et 1,90m de large. Un cinquième défi océanique pour Anne, soutenue à nouveau par le groupe ADRIEN, spécialiste des produits de la mer, implanté en France et au Pérou. 

Objectif : traverser en solitaire et sans assistance le Pacifique sud depuis le Pérou jusqu’à Papeete en Polynésie française et ce, en deux mois à deux mois et demi en fonction des conditions météos rencontrées tout au long de la route. Ce parcours d’environ 4.200 milles nautiques (7.778 km) est une première pour ce type de navigation mue par une aile de traction. 

Après une préparation en France extrêmement minutieuse qui a duré plus de 18 mois et ces dix derniers jours d’entrainement intense au Pérou, Anne a pris le large, sereine et très heureuse de vivre cette nouvelle expérience sur l’océan. 

La préoccupation de la navigatrice pour les 8 jours à venir est de s’éloigner au plus vite des côtes, afin d’éviter les cargos, mais aussi les fluctuations des vents très irréguliers dans la région de Lima. L’objectif de cette première semaine est de rejoindre coûte que coûte les alizés, ces vents réguliers qui soufflent d’est en ouest dans l’hémisphère sud et qui, cette année, devraient se montrer relativement généreux suite au phénomène de la « Niña ». 

Anne reste lucide quant aux embûches susceptibles d’émailler sa route : les cargos et différentes unités de pêche en bord de côtes mais aussi au large, les changements de rythme de vie qui nécessitent une parfaite adaptation (4 plages de sommeil de 1h30 à 2h par 24 heures), les difficultés inhérentes à la vie en solitaire, les éventuels problèmes techniques qui pourraient freiner voire stopper sa progression, et puis le passage de l’archipel des Tuamotu qui nécessitera une vigilance extrême et qui reste l’une des difficultés majeures de ce voyage océanique. 

Tous les deux jours, Anne fera un point météo avec son routeur Jean-François Bonnin. Elle pourra ainsi choisir l’allure la plus favorable pour contourner, autant que possible, les difficultés à venir. 

Pour suivre le défi Pacific Solo ADRIEN, nouvelles rédigées par Anne elle-même tous les 2 ou 3 jours : http://www.pacific-solo.com 

Informations clés sur le Défi Pacific Solo ADRIEN 2011 :
Jour et heure du départ : mercredi 2 mars 2011 à 21 (heure locale) et 3 heures du matin le jeudi 3 mars 2011 (heure française)
Lieu du départ : Callao, port de Lima (Pérou)
Position ligne de départ : LAT 12°04’03 S et LON 77° 08’ W
Distance entre les 2 continents en route directe 4.200 milles nautiques – soit 7.778 km
Temps estimé de la traversée : de 2 mois à 2 mois et demi
Lieu d’arrivée : Papeete (Polynésie française)
Position ligne d’arrivée : LON 17°32' S et LAT 149°34’ O 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter