14/04/2011


Anne Quéméré - La mi-route en 43 jours et toujours pas de communication avec la terre

Quarante trois jours après son départ de Callao (port de Lima – Pérou), Anne Quéméré va franchir la mi-­route. Il lui reste environ 2.100 milles à parcourir pour atteindre Tahiti.

Sa position ce jeudi 14 avril 2011 est : LAT 11°44’ S et LON 109°38’ W. 

Le manque de manœuvrabilité du kiteboat, mais aussi une météo instable (vents faibles et de travers), expliquent cette progression moins rapide que prévue. 

En effet, suite à la rupture du câble de commande tribord de son safran, il a de cela 3 semaines, Anne a choisi de l’immobiliser. Dans ces conditions, elle ne peut pas profiter au mieux des vents et surtout corriger sa trajectoire vers le sud pour aborder plus facilement l’archipel des Tuamotu. 

Heureusement, les conditions météo à venir devraient être plus propices avec, en particulier, des vents de secteur Sud Est à Est Sud Est. 

Et toujours pas de communications possibles avec la terre depuis maintenant plus de 2 semaines. Pas de routage, pas d’aide technique, pas d’échange avec le monde extérieur, ce qui doit peser sur le moral de la navigatrice. En attendant que les liaisons satellite se rétablissent, l’équipe Adrien met tout en œuvre pour obtenir quelques informations et surveille quotidiennement les bateaux naviguant dans la zone du kiteboat et qui pourraient entrer en contact VHF avec elle. 

Malgré ces conditions difficiles, Anne poursuit sa route vers la Polynésie française. 

Décidément, ce défi n’a rien d’une croisière. Une totale solitude où la mobilisation de toute sa détermination est plus que jamais indispensable. 

Chapeau Anne ! 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter