19/02/2014


MerOcéans - Deuxième expédition-test réussie

La deuxième partie de la Campagne OceanoScientific® - MISSION ATLANTIQUE 2013 - 2014, dirigée par Yvan Griboval, assisté de Gaël Le Cléac’h (Navigateur), a été réalisée du 30 janvier au 11 février, entre l’Ile de Grenade, au sud de l’arc antillais et Horta (Faial - Açores).

Le Navire A Voile d’Observation Scientifique de l’Environnement (NAVOSE®) de seize mètres aux couleurs de l’association MEROCEANS est désormais amarré à Horta après 3.000 milles nautiques (5 500 km) de navigation à 10,6 noeuds de moyenne (11 j 18 h et 30 m), avant de reprendre la mer dans un mois. Objectif majeur de cette expédition, les tests de transmission automatique des données scientifiques par satellite ont été couronnés de succès. 

Plusieurs centaines de milliers de données de huit paramètres différents de l’interface océan - atmosphère ont été collectées et une sélection d’entre elles ont donc été transmises par satellite toutes les heures aux centres de traitement de la communauté scientifique internationale. L’association MEROCEANS remplit donc son rôle philantropique d’intérêt général au profit de l’étude des causes et conséquences du changement climatique. 

Déjà, au terme de 4.700 milles nautiques (8.700 km) parcourus entre le 28 novembre et le 17 décembre 2013, à 10,40 nœuds de moyenne, plusieurs centaines de milliers de données scientifiques avaient été collectées automatiquement à l’interface océan - atmosphère. Mais la transmission automatique par satellite n’était pas encore activée. 

Désormais, une sélection de données transite par satellite toutes les heures rondes à destination des plateformes scientifiques internationales dédiées, comme Margot Choquer, ingénieur en charge du Programme OceanoScientific® au sein de SailingOne le confirme : "En matière d’Encodage - Compression - Transmission, sur les 292 messages attendus sur la durée de la traversée de l’Atlantique, nous en avons reçu 282, soit 96,6% de réussite. On peut donc considérer que nous avons obtenu de très bonnes performances en matière de transmission." 

La réalisation de cette nouvelle version (3.0) de l’OSC System a été effectuée par l’équipe constituée par SailingOne, concepteur du Programme OceanoScientific® : Stefan Marx (SubCtech - Allemagne), qui a notamment réalisé l’OSC-Core et l’OSC-Water ; le Docteur Dimitri Voisin (Mer Agitée / Team Michel Desjoyeaux), qui a réalisé l’OSC-Software, sans oublier les scientifiques de l’IFREMER, de Météo-France et du LOCEAN, qui guident et encadrent les travaux des ingénieurs avec le concours du JCOMMOPS (UNESCO). 

Rappelons que cette navigation à vocation scientifique est réalisée en totale autonomie énergétique, sans aucun rejet de carbone dans l’atmosphère à ce titre. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter