15/12/2014


Yvan Bourgnon - Yvan Bourgnon bouclera son tour du monde à Ouistreham Riva-Bella !

En mars 2015, Yvan Bourgnon s'élancera du Sri Lanka pour finir son tour du monde en catamaran de sport, interrompu en août dernier après s’être échoué sur les côtes sri lankaises.

Ce surdoué de la voile aura alors pour objectif de rallier le port de Ouistreham Riva-Bella, point d'arrivée de l'ultime étape d'un challenge incommensurable. Des rives de Djibouti où sévissent les pirates aux côtes bretonnes, en passant par le canal de Suez, la dernière traversée de cet infatigable voyageur s'annonce une nouvelle fois exceptionnelle. 

Résolument nautique, la Ville de Ouistreham Riva-Bella a proposé son soutien au navigateur à l’occasion de sa venue sur le salon Boat Expo, lors de la soirée de lancement au Casino de Ouistreham Riva-Bella en octobre dernier. « Le défi d’Yvan Bourgnon porte les valeurs de l’effort et du dépassement de soi, valeurs sur lesquelles la ville s’appuie pour construire son nouvel avenir qu’elle veut maritime et ouvert sur le monde », a déclaré Romain Bail, Maire de Ouistreham Riva-Bella et Vice-Président de la communauté d’agglomération caennaise en charge du Littoral et du Tourisme. 

Une participation financière lui a été attribuée afin de contribuer à la reconstruction de son catamaran, ainsi qu’une mise à disposition des services techniques et communication de la Ville. De son côté, Yvan Bourgnon s’est engagé à faire de Ouistreham Riva-Bella sa ville d’arrivée et à rencontrer à plusieurs reprises le public ouistrehamais : projections, conférences, événements et interventions en milieu scolaire. « Je souhaite que l’ensemble de la population, et notamment les plus jeunes, se mobilise et s’approprie le challenge afin d’en faire un projet commun. Les élèves de maternelle, primaire et les collégiens suivront de près le périple du navigateur », annonce Romain Bail. 

« Cette aventure hors du commun, à contre-courant de la course à la technologie et à la sophistication, est un message d’avenir. Promouvoir la voile, élément identitaire par essence de Ouistreham Riva-Bella, c’est promouvoir la ville toute entière et ce à travers les mers et océans qu’Yvan traversera », assure Romain Bail. « C’est aussi mettre en avant les entreprises locales de la filière sur le moyen et le long terme, dans une logique de promotion du territoire. Au même titre que les actions menées depuis la cérémonie internationale du 70e anniversaire du Débarquement, le 6 juin dernier à Ouistreham Riva-Bella, nous capitaliserons sur ce soutien à Yvan Bourgnon pour faire de notre territoire, un territoire compétitif et de renom. » 

Le Club des Entreprises de Ouistreham Riva-Bella et le port de Caen-Ouistreham soutiennent également le défi d’Yvan Bourgnon. 

Yvan Bourgnon : En passe de réussir son pari fou ! 

Par un beau matin de l'automne 2013, Yvan décide, de nous offrir une nouvelle leçon d'imagination en s'inventant un défi à la mesure de son expérience de la course au large et de sa pratique du catamaran de sport depuis l’adolescence : le 1er tour du Monde en voilier non habitable. 50.000 kilomètres sans assistance à la seule force de son instinct et avec l'abnégation pour seul moteur. A l'adversité humaine, Yvan préfère celle des éléments naturels. Parti des Sables d'Olonne en octobre 2013, et après une 1ère escale aux Canaries, il aborde les côtes de la Martinique peu avant Noël, après 3 semaines d'une lutte acharnée sur les flots de l'Atlantique où il est victime de deux chavirages. Au terme d'une escale antillaise destinée à panser les plaies humaines et matérielles, Yvan met le cap sur le Pacifique, via le canal de Panama, en février 2014. 

En avril, l'escale la plus émouvante a lieu à Tahiti. Outre le bonheur de retrouver son frère Laurent, Yvan soigne son avant-bras dont les muscles ont été arrachés avant son arrivée. Nouveau départ pour un long périple qui le portera des Samoa aux îles Fidji, en passant par les Vanuatu avant une arrivée à Bali début juillet. Comme dans toute aventure, l'imprévu s'invite souvent au programme. Celui-ci survint le 1er août 2014 : Parvenu à proximité du port de Galle au Sri Lanka, après avoir effectué 2/3 de son Tour du Monde, Yvan est éjecté de son bateau pendant une courte phase de sommeil. Il s'en sort miraculeusement indemne, mais le bateau, lui, est partiellement détruit. La mort dans l'âme, Yvan se résigne à regagner la France. Nombreux sont alors ceux à penser que l'incident sonne le glas d'un défi impossible. 

C'était sans compter sur la volonté d'une personnalité hors du commun. Yvan Bourgnon se lance alors dans un autre défi d'envergure : le financement de la reconstruction de son bateau chez Shoreteam à Caen. Au terme d'une recherche de partenariats - parmi lesquels la Ville de Ouistreham Riva-Bella - et d'une campagne de crowdfunding chez Fosburit dont le succès dépassa ses attentes (328 contributeurs), le navigateur est en passe de réussir son pari fou : sortir victorieux des dernières épreuves qui l’attendent - notamment la menace des pirates au large de Djibouti - et boucler son tour du Monde en mai ou juin 2015 ! 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter