18/10/2013


Karver - Karver Jammer

A peine sorti de plusieurs mois de développement et de perfectionnement de la gamme « Mast Systems » (rail, chariots de mât, hook de GV, crocs de ris, …) à la suite du rachat de l’entreprise Grec Marine en 2010, le bureau d’études dévoile sa nouvelle révolution.

Un bloqueur de cordage haute charge. Nom de code : KJ (Karver Jammer). 

Karver a toujours eu à cœur de bousculer l’aspect trop classique de l’accastillage présent sur les voiliers et d’offrir des alternatives performantes, innovantes couplées à de nouveaux design. Le KJ répond clairement à ces 3 objectifs. 

3 mâchoires coulissantes à l’intérieur d’un cône en aluminium entourent et bloquent le cordage sans l’endommager, même dans les plus fortes charges (jusqu’à 10 T pour le plus gros).  Le recul du cordage est extrêmement faible lors du transfert de charge depuis le winch vers le bloqueur, puis devient nul dès que la charge augmente. Les résultats aux tests sont simplement exceptionnels avec des cordages techniques. 

Le KJ peut être manœuvré à distance grâce à 2 tirettes dans l’axe du bloqueur. La plus grosse, métallique,  permet de libérer le cordage et de laisser éventuellement le bloqueur ouvert. La plus petite, en Dyneema®, libère le mécanisme afin que les mâchoires reviennent entourer et bloquer le cordage. 

Le KJ se décline sous 5 modèles : 

  KJ10 KJ15 KJ25 KJ50 KJ 100
Diamètre cordage 6 to 10 8 to 12 10 to 14 14 to 20 20 to 32
Charge de travail max 1 T 1.5 T 2.5 T 5 T 10 T

Il est fort probable que les marins avertis apprécieront le système de démontage rapide du bloqueur : le support est fixé une bonne fois pour toute et une seule vis très accessible permet de l’extraire pour le nettoyer, l’entretenir ou tout simplement le mettre à l’abri pour l’hiver. 

La plupart des architectes navals, chefs de projets et fabricants de mât à qui nous avons présenté le KJ ont immédiatement apprécié ce nouveau design qui devient un vrai élément de différenciation à bord (et donc de valeur ajoutée), les nouvelles possibilités d’application, et la capacité du KJ à être installé sans son support directement dans une pochette polyester ou carbone femelle dans le pont ou dans le mât. 

Les premiers coureurs à avoir testé le KJ en conditions réelles sont Lalou Roucayrol (Multi 50) et Vincent Riou (Imoca 60). Ces coureurs ont apprécié le poids extrêmement faible (50 % plus léger que ses concurrents), le respect des cordages qu’ils ne sont plus obligé de surgainer pour les protéger, le recul très faible, le passage rapide du cordage dans les manœuvres (très peu de frottement en position ouverte) et enfin l’idée qu’ils puissent changer le bloqueur en moins de 5 minutes en cas d’avarie. 

Le KJ sera disponible à la vente début 2014. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter