21/02/2014


Fondation Belem - Une grande année pour le Belem !

Avant de s’amarrer fièrement à Venise* le 18 avril prochain, le Belem, légendaire trois-mâts français, termine son hivernage à la Seyne-sur-Mer. Administré par la Fondation Belem et soutenu par son mécène historique, la Caisse d’Epargne, il reprendra la mer le 30 mars. Cap sur la Méditerranée Orientale pour une saison 2014 très attendue !

Depuis octobre 2013 et comme chaque hiver, le Belem est en arrêt technique. Une partie de l’équipage assure la maintenance de ce joyau du patrimoine français. « Nous venons juste de quitter Marseille où nous avons sorti le voilier de l’eau pour la peinture de la coque, de la carène et des relevés d’épaisseur. A la Seyne-sur-Mer où nous sommes accueillis sur la base d’Orange Marine, nous avons contrôlé les lignes d’arbre d’hélice et avons effectué beaucoup de nettoyages au niveau des moteurs mais aussi du gréement nécessitant du matelotage, réalisé la peinture de certaines cabines… Il nous reste un peu plus d’un mois pour préparer le Belem à sa saison » déclare Christophe Beyssier, second capitaine du Belem. 

« C’est un arrêt technique simple » précise Christelle de Larauze, déléguée générale de la Fondation Belem. « Nous testons notamment de nouvelles solutions pour rendre étanche le spardeck*. Chaque année le Belem entre en carénage pour recevoir un entretien nécessaire. L’une des missions de la Fondation Belem est de maintenir en très bon état de navigation le Trois-mâts pour embarquer près de 1300 passagers le long des littoraux européens.» 

Le tour de l’Italie 

La première destination du Belem en 2014 sera Bastia. Puis le 3 avril, l’équipage du Belem et ses stagiaires partiront pour un  convoyage entre la Corse et Trieste réalisant ainsi le Tour de l’Italie. « C’est une nouveauté. Nous avons proposé aux stagiaires une grande navigation avec pour objectif de rejoindre Trieste. Cela ne sera pas un stage comme d’habitude, le rythme à bord sera plus soutenu. Cette offre a connu beaucoup de succès auprès de nos fidèles stagiaires » annonce Christelle de Larauze. Du 11 au 15 avril, des visites publiques du Belem seront organisées à Trieste pour le plus grand bonheur des Italiens qui attendent avec impatience le retour du « Giorgio Cini » ! 

Un événement exceptionnel 

La Fondation Belem organise une manifestation inédite qui va marquer la grande histoire de son bateau. Le Belem, italien de 1951 à 1979 revient à Venise ! Les anciens marins du Giorgio Cini seront à bord du Belem pour fêter l'arrivée du bateau à Venise. 

« Avant notre arrivée à Venise, nous proposons aux italiens un stage qui leur sera réservé entre Trieste et Venise du 15 au 18 avril. A bord, on retrouvera à côté des anciens marins des jeunes des instituts nautiques de Trieste et de Venise. Un affrètement qui réunira ceux qui découvrent le bateau pour la première fois et ceux qui le retrouvent 60 ans plus tard » poursuit Christelle de Larauze. « Le Bateau arrivera  le 18 avril à Venise pour 10 jours de festivités. Le Belem sera amarré Riva di San Biaggio. L’objectif est de rendre hommage au Comte Cini qui a donné une nouvelle vie au Trois-mâts en phase avec les réalités économiques de son époque. Il a eu la grande idée de le transformer en bateau – école pour l’éducation des orphelins de la marine italienne après la seconde guerre mondiale. La Fondation Belem, avec la Caisse d’Epargne, poursuit aujourd’hui la mission de passeur des savoirs et propose des stages d’initiations ouverts à tous. Nous célébrerons ainsi le Belem/Giorgio Cini, un seul et unique navire-école, entre les périodes italienne et française. » 

Un livre sur la période italienne du Belem sera bientôt édité par la Fondation. Une exposition sur l’histoire du Giorgio Cini sera proposée au Musée Naval de Venise jusqu’au 28 avril pendant l’escale du Belem dans la Cité des doges. Les Vénitiens pourront se réapproprier et revisiter le Trois-mâts. Certain pourront également naviguer la journée du 22 avril. Enfin, la mairie de Venise prévoit dimanche 27 avril d’ouvrir l’Arsenal pour accueillir le Belem en grande parade. 

10 pays visités et des escales ! 

Et après ? Le Belem passera par 10 pays européens. 26 stages sont proposés en 2014, 125 journées de navigation. « Le Belem empruntera le canal de Corinthe sur les traces du Giorgio Cini pour rejoindre Dubrovnik, Athènes et Héraklion. Il repartira ensuite sur la côte atlantique française pour le plus grand bonheur des amis du Belem. Les escales de Nantes, port d’attache du Belem, et de Bordeaux le 15 août sont particulièrement attendues. » 

Enfin, cette année, certains stages permettront de vraies escales afin de découvrir des lieux touristiques « On ne peut pas passer à côté des  bouches de Kotor, des plus belles îles des Cyclades, du canal de Corinthe et des îles Scilly. » 

* Pont léger sur montants, qui s'étend sans interruption de l'avant jusqu'à l'arrière, sans dunette ni gaillards. 

Le Belem en quelques chiffres :
>> 26 stages en 2014
>> 1300 stagiaires en 2013
>> 16 membres d’équipage à bord du Belem : un capitaine, un second, deux lieutenants, un chef mécanicien, un maître d’équipage (le bosco), huit matelots, deux cuisiniers
>> 1896, année de la construction du Belem, trois-mâts barque à coque d’acier
>> 33, le nombre de campagnes commerciales effectuées par le Belem entre 1896 et 1914
>> 1200 stagiaires ont embarqué à bord du Belem en 2012
>> 1980, création de la Fondation Belem par les Caisses d’Epargne
>> 58 mètres, la longueur du Belem
>> 2012, participation du Belem au Jubilé de la Reine d’Angleterre et aux Jeux Olympiques de Londres
>> 18 au 28 avril 2014 : VENISE 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter