05/11/2010


Rallye des Îles du Soleil - Arrivée à Dakar

En pleine journée la chaleur est intense, le soleil brûle la peau. La lumière crue du soleil africain proche de son zénith se réverbère dans les rues dépourvues d'ombre.

Cette lumière éblouissante tranche avec les couleurs des vêtements, bariolés comme il se doit. Le niveau sonore de l'ensemble ne dépareille pas, abrutissant, écrasant. Le trafic automobile est intense lui aussi, et l'usage de l'avertisseur sonore semble obligatoire pour signaliser sa présence. 

La pollution est partout, dans l'air, dans l'eau, sur la terre. Et pourtant, que ça fait plaisir d'être là. Les gens sont très beaux ; L'ambiance est vraiment sympathique, bon enfant même, même si évidemment un toubab (un étranger blanc) s'apparente quand même pas mal à un porte-monnaie. On déambule un peu ahuri, on s'arrête souvent pour discuter cinq minutes avec une vendeuse de tissu, ou un sculpteur d'art africain. Ici on parle français, alors même si culturellement on est si loin les uns des autres, on a l'impression de partager beaucoup. 

On mesure rapidement les avantages que nous pouvons avoir en vivant en France On mange à profusion, on achète tout ce que l'on veut, on consomme, on peut être malade et savoir que l'on s'occupera de nous gratuitement. 

Durant ce séjour sachons partager. 

L'équipe du Rallye des Iles du Soleil 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter