23/03/2010


Participe futur - Où sont les rorquals ?

Constatant une absence de plus en plus nette des rorquals communs(1) en Méditerranée occidentale, l’association Participe Futur a décidé de changer de zone d’observation et de baser sa campagne estivale 2010 au départ de Port-Vendres (Pyrénées-Orientales)

Naviguant en Méditerranée occidentale depuis plusieurs décennies, les membres de Participe Futur ont constaté, comme beaucoup d’associations œuvrant pour la même cause, une désaffection par les rorquals communs du bassin liguro-provençal depuis quelques années. Les observations faites par les scientifiques et les éco-équipiers, à bord du voilier de l’association, Alcyon, sont de plus en plus rares. 

Ont-ils changé de zone de nourrissage ? 

C’est le pari que prend l’association, guidée par ses partenaires scientifiques, et sous la houlette de Léa David, responsable d’EcoOcean Institut. Alcyon sera donc basé à Port Vendres (Pyrénées-Orientales) pendant tout l’été pour étudier la zone sudest du Golfe du Lyon. Au programme, la photo-identification des cétacés présents au large, avec un intérêt particulier pour les rorquals, mais également celle des grands dauphins, très fréquemment observés le long des côtes. L’association en profitera également pour compléter son recensement des déchets flottants sur cette zone, jamais couverte jusqu’à présent. 

Aidez les scientifiques à répondre à ses questions 

Cet été, pendant 6 jours, en participant à l’une des missions à bord d’Alcyon, vous deviendrez un « éco-équipier ». Encadré et formé par nos guides spécialistes, vous apprendrez à observer et à identifier les cétacés et participerez à la collecte des données de photo-identification. Vous découvrirez la vie à bord, les manoeuvres, le rythme des quarts et la voile avec nos skippers. Aucune connaissance particulière n’est nécessaire pour participer. 

Participe Futur accueille également des éco-équipiers à bord de son voilier en juin et septembre au départ de Saint-Mandrier (Var) pour des missions spécialement consacrées au cachalot dans le cadre d’un partenariat avec la Cima Foundation (Université de Gênes). Le programme scientifique, intitulé « Pequod », a pour objectif de produire une cartographie des positions où le cachalot est présent. Les informations complètes sur ces missions sont sur le site Internet de l’association : www.participefutur.org 

(1) Le rorqual commun (Balaenoptera Physalus) est le deuxième plus grand animal vivant sur la planète après la baleine bleue. L’espèce, protégée, est considérée comme menacée par l’Union mondiale pour la nature (UICN). 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter