10/10/2013


Surfrider - Du plastique dans vos cosmétiques ?

Envie de savoir si vos produits cosmétiques contiennent du plastique ?

Grâce à l’application « Beat The Micro Bead » disponible depuis le 4 octobre 2013 c’est désormais possible. 

Cette application lancée par deux associations néerlandaises Plastic Soup Foundation et the North Sea Foundation permet de détecter la présence de microbilles de plastique dans les cosmétiques. Elle est aujourd’hui disponible gratuitement, à l’international et en 5 langues. Surfrider Foundation Europe, qui a travaillé sur cette campagne visant à interdire l’utilisation de microbilles plastique dans les cosmétiques au côté de plus de 30 ONG, est en charge de l’application française et du développement de la base de données françaises. 

Informer et mobiliser les consommateurs 

Cette application permet ainsi aux consommateurs d’être encore plus éco-responsable dans leur comportement d’achat. Il suffit de scanner le code barre des produits cosmétiques pour savoir selon le code couleur si ces derniers contiennent ou non des microbilles de plastiques : 

- la couleur rouge indique que le produit contient des microbilles de plastique. 

- la couleur orange indique que le produit contient également des microbilles, mais que le producteur a fait part de son intention de les remplacer ou de modifier la composition de ses produits dans un futur proche. 

- la couleur verte indique que le produit n’en contient pas. 

Pour  que cette application fonctionne, chaque pays doit remplir une base de données en fournissant une liste de produits d’hygiène et de soin contenant ou non des microbilles de plastique. Surfrider Foundation Europe sera en charge de l’application française et a d’ores et déjà commencé à remplir la base de données. Cependant pour pouvoir la rendre le plus efficace possible, il est important que les consommateurs nous fassent part de leur expérience et nous aide à alimenter cette base. 

Une problématique mondiale  

Maria Westerbos et Jeroen Dagevos des ONG Plastic Soup Foundation et de  the North Sea Foundation ont présenté la version Internationale de l’application « Beat the microbead » au cours de la deuxième Conférence internationale du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) sur les connexions entre la terre et l’océan. Suite à cette présentation le PNUE et l’ONG britannique Fauna&Flora International ont demandé aux deux associations d’étendre cette application à l’international, financement entièrement le projet. 

La présence de microbilles de plastique a des impacts sur le milieu marin mais aussi indirectement sur notre santé c’est pourquoi les consommateurs doivent être informés de la présence de ces substances dans les produits qu’ils peuvent ou ont l’habitude d’acheter. L’objectif de cette campagne est également de pousser les entreprises à ne plus utiliser de microbilles plastiques et à trouver des matériaux plus respectueux de l’environnement. 

Cette campagne a notamment porté ses fruits puisque début 2013, l’entreprise Unilever a annoncé qu’elle abandonnait l’utilisation de microbilles de plastique dans certains de ses produits cosmétiques en justifiant cela par une volonté de préserver les océans. 

Plus d’infos :  www.beatthemicrobead.org 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter