04/02/2014


MerOceans - Deuxième expédition-test en cours

La deuxième partie de la Campagne OceanoScientific® - MISSION ATLANTIQUE 2013 - 2014, dirigée par Yvan Griboval, assisté de Gaël Le Cléac’h au poste de navigateur, est en cours au Sud-Est des Bermudes.

Le Navire A Voile d’Observation Scientifique de l’Environnement (NAVOSE®) y navigue en provenance de l’Ile de Grenade, face au vent de l’anticyclone des Açores qui souffle en alizés sur toute la Mer des Caraïbes et bien au-delà en son Nord. Ce jeudi six février, il mettra enfin cap à l’Est, à destination de Horta aux Açores, distante de 3.000 milles nautiques (5.500 km) de Grenade, grâce aux dépressions de l’Atlantique Nord. Arrivée estimée le 13 février. Le NAVOSE® reviendra ensuite à son point de départ : le Port du Château à Brest, durant la seconde quinzaine du mois de mars. 

DR 

Au terme de 4.700 milles nautiques (8.700 km) parcourus entre le 28 novembre et le 17 décembre à 10,40 noeuds de moyenne, 2.720.000 données scientifiques de dix paramètres différents ont été collectées automatiquement à l’interface océan - atmosphère. Dix toutes les six secondes. Les premières analyses des chercheurs mettent en exergue la qualité de ces données aux standards internationaux. Ajoutons à cela que six flotteurs scientifiques dérivants embarqués à Brest ont été déployés selon les consignes des instituts scientifiques. Ce début de Campagne OceanoScientific® - MISSION ATLANTIQUE 2013 - 2014 a donc été un réel succès. Elle est financée en partie par l’association MEROCEANS, qui offre gratuitement les données collectées à la communauté scientifique internationale et mobilise sur le thème du changement climatique. 

L’enjeu actuel est donc de valider la qualité des données collectées in situ sur ce voilier véloce de seize mètres, capable "d’observer" un vaste territoire maritime en un minimum de temps, tout en confirmant sa capacité à naviguer en totale autonomie énergétique. C’est une étape essentielle avant sa mise en service sur des routes maritimes peu ou pas explorées scientifiquement à l’interface océan - atmosphère, notamment autour de l’Antarctique, l’objectif majeur du Programme OceanoScientific®, dès l’hiver 2014 (Eté austral 2014-2015). 

Comme les routes maritimes empruntées par le NAVOSE® durant cette MISSION ATLANTIQUE 2013 - 2014 sont particulièrement bien renseignées en informations fiables au sujet des échanges climatiques entre océan et atmosphère, il est aisé de comparer les données acquises par l’OceanoScientific® System (OSC System) à bord du NAVOSE®, à celles officiellement référencées par les chercheurs dans ces zones. C’est un préambule obligatoire avant toute expédition en réel explorateur. 

Actuellement est validée la capacité de ce matériel à transmettre automatiquement toutes les heures, selon les prescriptions de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), ces données aux plateformes dédiées de la communauté scientifique internationale. Cette fonction essentielle n’était pas en service lorsque le NAVOSE® a quitté la Bretagne. Elle l’est désormais, avec 98 % de succès après cinq jours de navigation. 

Cette navigation à vocation scientifique est réalisée en totale autonomie énergétique, sans aucun rejet de carbone dans l’atmosphère à ce titre. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter