28/09/2009


Watch the waste - « A la découverte des nuveaux continents de plastique »

En 1999, Charles Moore découvre un probable « 7ème continent » dans le Pacifique Nord : le Great Pacific Garbage Patch. 10 ans plus tard, Watch the Waste organise la première expédition française vouée à ...

... prouver l´existence de zones d´agglomération détritique géantes dans l´océan Atlantique. 

Un constat : un manque de visibilité 

Si la pollution de nos plages produit des images sensationnelles et fait l´objet de plus en plus d´actions de ramassage, les déchets flottants en pleine mer sont oubliés des caméras et ne font à ce jour l´objet d´aucune solution fédératrice de prévention ou de traitement. Un vide juridique persiste. Dans les eaux internationales, nul n´est contraint à s´engager dans une quelconque forme de dépollution dont nous sommes pourtant responsables : 80 % de ces déchets sont rejetés de la terre vers les océans. La difficulté de repérage et comptabilisation de ces déchets - leur manque de visibilité « chez nous » est une des causes de l´absence d´initiatives publiques consacrées à la question des macrodéchets en pleine mer. 

Les macrodéchets sont issus de l´activité humaine. Flottant en surface ou immergés, ils sont transportés par les fleuves et les courants marins. 

Le danger : une menace écologique non maîtrisée 

Le plastique se dégrade bien plus lentement que tous les autres matériaux. Même si l´action des UV casse ses liaisons carbonées pour en faire des confettis, l´effet dévastateur de ces paillettes sur la faune persiste. Le plastique prenant place dans la chaîne alimentaire, de plus en plus d´autopsies d´espèces vivants dans les zones océaniques montrent des morts de faim. Leur estomac remplis de déchets plastiques ne laissant plus aucune place pour des aliments... Dans certaines zones, on trouve jusqu'à 6 fois plus de plastique que de plancton. 

Les garbage patch sont des amas de macrodéchets formés par les courants océaniques. Le Great Pacifique Garbage Patch représenterait 3,5 million de tonnes de déchets sur une étendu grande comme 4 fois la France. 

Une première réponse : localiser les zones d´agglomération de déchets en haute mer 

Le Portail d´Observation des Déchets en Mer (PODEM) sera l´aboutissement de l´ensemble des activités de l´association Watch the Waste. Pouvant être alimenté par tous, ce site web permettra de mutualiser l´ensemble des informations collectées par les usagers de la mer, et présentera une cartographie en temps réel des déchets flottants sur les océans. 

Un départ imminent : L´expédition Atlantique 2009/2010 

La première expédition Watch the Waste a pour objectif de mettre à jour une typologie simplifiée de caractérisation des déchets et une méthode de signalement permettant le fonctionnement du PODEM. L´expédition part autour de l´atlantique nord identifier les zones d´agglomération détritiques tout au long de son trajet. Les protocoles d´échantillonnages de l´expédition ont étés développés en collaboration avec l´Algalita Marine Resarch Foundation, de Charles Moore et avec François Galgani, spécialiste des macrodéchets à l´IFREMER. 

LES RENDEZ-VOUS PRESSE DE WATCH THE WASTE :
o Dimanche 27 septembre, 18h-21h à la galerie Déborah Zafman, 3-5 passage des gravilliers 75003.
o Date de départ : 10 octobre 2009, 16h à la « Panne Loic Caradec », la Trinité sur Mer. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter