12/06/2015


Jaeger-LeCoultre - Duomètre Unique Travel Time La finesse d’un Métier Rare®pour voyager en beauté

Forte des codes esthétiques et du contenu horloger de la collection Duomètre, la nouvelle Duomètre Unique Travel Time de Jaeger-LeCoultre affirme sa personnalité en investissant le registre d’une technique de décoration rare. Avec son cadran échoppé, elle se sait parée de l’élégance d’un savoir-faire délicat réalisé à la main. Voyager avec une telle création au poignet devient alors un véritable art de vivre.

Un Métier Rare® au cœur du cadran 

Jaeger-LeCoultre a choisi de doter cette nouvelle création d’un cadran « échoppé ».  Là réside le grain de folie de la montre Duomètre Unique Travel Time, dans cette surface très texturée. Chaque aspérité porte ainsi la patte du maître artisan qui s’y est attelé, fort de son savoir-faire. Cette technique bien particulière relève de la gravure à la main. Elle consiste à enlever de la matière par des mouvements multidirectionnels à l’aide d’un burin spécial, de façon à obtenir une surface étonnante, à la fois finement granuleuse et brillante. 

Le cadran est unique par son aspect brut et délicat à la fois. Mais aussi parce que le geste de l’artisan est libre, guidé seulement par son talent, jamais tout à fait le même. Regarder ce cadran « échoppé », c’est penser au maître graveur retenant son souffle pour sculpter ce paysage de reliefs raffinés qui donne au visage de la montre sa vraie personnalité. 

Des minutes rien que pour soi 

Sur la Duomètre Unique Travel Time, la combinaison des fonctions heure de référence et heure de destination est ajustable à la minute près. Grâce au système Unique Travel Time, le voyageur peut régler son fuseau horaire sur tous les continents et pays quel que soit le décalage horaire. Concrètement, il peut désynchroniser les minutes pour créer son propre horaire. 

Aussi complexe que soit le mécanisme, Jaeger-LeCoultre a souhaité mettre l’accent sur l’aspect agréable de la montre pour qu’elle s’affranchisse de toutes contraintes de manipulation. Dans une recherche de facilité d’utilisation commune à tous les modèles Duomètre, la même couronne permet de remonter les deux barillets. Une rotation antihoraire remonte le barillet de l’heure, tandis qu’une rotation dans le sens horaire permet de remonter le barillet du fuseau de voyage. Une fois la mise au point de base effectuée, le réglage est purement intuitif. 

La beauté jusqu’au bout 

Passé le coup de cœur de la première découverte, lorsque le regard saisit dans son ensemble l’harmonie de la montre, la séduction de la Duomètre Unique Travel Time se poursuit dans une suite d’infinis détails. lls ravissent ceux pour qui l’objet est de nature à stopper le temps. Dans un ballet savamment orchestré et sans que les heures soient comptées, les étapes se sont succédées pour faire naître cette montre à la sophistication étudiée. 

Le globe bombé de la terre évoque joliment les mappemondes que l’on fait tourner sur leur axe. Le regard s’attarde aussi avec plaisir sur les compteurs à la finition satinée qui contrastent avec le cadran « échoppé » et les appliques qui apportent du volume. 

Le boîtier, mais aussi le mouvement, font l’objet de finitions raffinées - ponts en maillechort anglés à la main et arborant des côtes soleillées développées par Jaeger-LeCoultre. Ce souci du décor, à l’extérieur comme à l’intérieur, puise son inspiration dans la grande tradition des montres de poche de la Grande Maison  et consacre l’appartenance de la Duomètre Unique Travel Time à l‘esprit de la Haute Horlogerie. Enfin, le dos de la montre réserve une jolie surprise puisqu‘il révèle le nom gravé des villes correspondant aux vingt quatre fuseaux horaires. Une véritable invitation au voyage. 

GENESE DU CONCEPT DUAL-WING® 

Avant et après. C’est ainsi que l’on pourrait caractériser l’effet produit par le concept Dual-Wing® lorsque Jaeger-LeCoultre le dévoila. 

Hier encore, exiger d’un calibre traditionnel la mission d’assurer une complication additionnelle en plus de l’indication de l’heure, faisait courir un risque quant à la précision de fonctionnement du mouvement. Une telle équation, insoluble de prime abord au regard des lois de la physique et les limites de la micro-mécanique, ne manquait pas de piquant pour les équipes de Jaeger-LeCoultre. Au cœur de la Vallée de Joux, le tempérament des horlogers de la Grande Maison est rigoureux.. Plutôt que de chercher à améliorer l’existant, les équipes de la Manufacture prennent le parti de tout reprendre à zéro. De la page  blanche naît alors un concept à l’architecture bicéphale qui trace une voie inédite pour concilier fonctionnement harmonieux de la montre, complications, et précision. 

Duomètre, pour des fonctions sans compromis de précision 

L’épilogue de mois de réflexion porte un nom : Dual-Wing®. Soit deux mécanismes distincts et autonomes réunis dans un même boîtier, l’un dédié à la précision et l’autre aux fonctions,  tous deux étant reliés à un seul organe réglant ce qui assure à la montre un fonctionnement d’une très grande précision. 

Sous le nom de Duomètre à Chronographe, cette invention décisive donne naissance au premier chronographe conservant la même précision en mode fonction ou arrêt du chrono. 

MANUFACTURE JAEGER-LECOULTRE 

Depuis sa fondation en 1833, la Manufacture est un acteur audacieux de l’univers de la Haute Horlogerie. La montre sans clé, les régulateurs silencieux pour les montres à répétitions, le Calibre Jaeger-LeCoultre 101 d’à peine 1 gramme, l’iconique Reverso ou encore des concepts inédits comme le Dual-Wing®s’inscrivent dans la richesse du patrimoine de Jaeger-LeCoultre. Les 1249 calibres mécaniques développés et 413 brevets déposés illustrent la passion créative des hommes et des femmes de la Grande Maison. 

Héritiers de l’esprit d’invention du fondateur de la Manufacture Antoine LeCoultre, nos artisans unissent leur savoir-faire pour surprendre et enchanter les amateurs de beaux objets. Unique, l’histoire de chacune de nos montres commence dans les ateliers de la Vallée de Joux et prend réellement vie au poignet de celui ou celle qui la porte, qui la fait sienne. 

Caractéristiques techniques : 

  • Mouvement
    • Mouvement mécanique à remontage manuel, Calibre Jaeger-LeCoultre 383
    • 2 barillets
    • 50 heures de réserve de marche pour chacun des deux barillets
    • 498 pièces
    • 54 rubis
    • 7.30 mm de hauteur
    • Encageage : 33.70 mm / Total : 34.30 mm de diamètre
  • Cadran
    • Echoppé à la main, finition argenté
  • Aiguilles
    • Feuilles
  • Fonctions
    • Heure de référence : heure, minute, seconde centrale
    • 2 fuseau horaire: Heure digitale sautante, minute (décalage possible à la e minute près par rapport à l'heure de référence), worldtime
    • Indication des deux réserves de marche
    • Indications des différents fuseaux horaires visibles au dos
  • Boitier
    • Or gris Extra White 18 carats
    • 13.6 mm de hauteur
    • 42 mm de diamètre
    • Cornes polies et bande de carrure satinée
    • Etanchéité : 5 bar
  • Bracelet
    • Alligator, boucle à ardillon haut de gamme en or gris
  • Référence
    • 606 35 40
    • Série limitée à 200 exemplaires

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter