23/05/2014


SNSM - L'assemblée générale de la SNSM s'est tenue aujourd'hui 23 mai 2014 à Paris

Xavier de la Gorce a été confirmé dans sa fonction de président national de la SNSM. Il avait annoncé ...

... lors de son élection, en septembre dernier suite à la démission de son prédécesseur, qu'il remettrait en jeu son mandat lors de l'assemblée générale. Faute d'autre candidat qui se soit présenté, Xavier de la Gorce n'a donc pas démissionné pour se représenter. Il a cependant demandé un « vote de confiance » sur le rapport moral qu'il a présenté devant l'assemblée générale. Celui-ci a été adopté à une très large majorité, légitimant ainsi sa présidence pour la période 2014-2019. 

Un conseil d'administration largement renouvelé 

Le mandat d'un tiers des membres élus du conseil d'administration de la SNSM est arrivé à échéance cette année. 16 candidats s'étant présentés, le conseil d'administration du 16 mai dernier a arrêté conformément aux statuts et au règlement intérieur, par vote à bulletin secret,  la liste des 9 candidats qu'il souhaitait soumettre au suffrage de l'assemblée et qui a été entérinée cet après-midi 

Les points forts évoqués dans le discours du Président 

  • Priorité au capital humain

Bénévolat, disponibilité et qualification sont les 3 piliers sur lesquels s'appuie la SNSM. Si la SNSM ne veut pas voir se tarir son vivier de bénévoles à qui elle demande un engagement important, la qualification et la reconnaissance des bénévoles sont une priorité. 

La formation des sauveteurs est un des enjeux majeurs des années à venir : en 2013 le Pôle National de Formation-PNF- de Saint Nazaire a coordonné 39 stages pour 505 stagiaires, mis en place 12 groupes de travail et créé 13 référentiels de formation. Les qualifications des sauveteurs étant par nature très hétérogène le PNF souhaite intensifier les formations proposées aux bénévoles et répondre ainsi à leurs attentes. 

  • Consolider et développer les ressources de la SNSM

La SNSM peut en ces temps difficiles s'inquiéter de son modèle économique fragile car dépendant essentiellement de la générosité du public (75 % de fonds privés). Si le nombre de donateurs a bien augmenté pour dépasser les 70.000 aujourd'hui il n'en reste pas moins étonnant bas si on le rapproche de celui de 4 millions de plaisanciers et de 500.000 anneaux dans les ports... Un effort majeur doit être poursuivi et amplifié vers ces publics naturels ! 

Xavier de La Gorce a également exprimé son inquiétude suite à la suppression annoncée de la clause de compétence générale des collectivités locales. 

En effet, « Il est important insiste Xavier de La Gorce de rappeler que 50 % des investissements pour la construction et l'entretien de la flotte, soit de l'ordre de 3 millions d'euros par an, sont aujourd'hui assurés par les départements et les régions et dans une moindre mesure les mairies. 

Dans cette hypothèse annoncée de suppression de la clause de compétence générale il convient dès à présent d'identifier le mécanisme juridique et financier qui permettra à la SNSM de continuer à toucher les subventions qui lui sont indispensables." 

  • Adaptation nécessaire des moyens matériels et logistiques

Le développement de notre base de données opérationnelle permet aujourd'hui de bien évaluer les interventions et l'adéquation du dispositif opérationnel. Les risques encourus par nos sauveteurs comme ceux générés par des pratiques et des comportements nouveaux ont changé ces dernières années notre environnement opérationnel. « Afin de mieux répondre à l'évolution du secours en mer, j'ai chargé la commission de la Flotte et des Infrastructures de nous proposer dans l'année les grandes orientations à respecter à l'avenir sur le déploiement de la flotte et des infrastructures tout en tenant compte  de l'évolution des interventions de secours et donc des besoins en moyens nautiques mais aussi de la nature et des ressources disponibles. » 

La construction du nouveau CTT 

Xavier de La Gorce a annoncé que la situation était en cours de déblocage et qu'un nouveau contrat devrait être signé avec SIBIRIL dans les prochaines semaines, ce qui peut laisser espérer une livraison de ce premier prototype pour 2015 à l'île de Sein en remplacement de celui qui avait été mis à l'eau en 80. Il devrait être suivi par les CTT destinés aux Sables d'Olonne (qui date de 86) et à Sète( 87) arrivant tous deux en fin de vie... 

Un nouveau chantier 

Xavier de La Gorce a également annoncé qu'un nouveau chantier d'entretien serait construit à Saint Malo, en substitution du CERO, dont la mission sera recentrée sur l'entretien et la réparation de la flotte tandis que le soutien logistique sera renforcé sur la façade méditerranéenne, en premier lieu à Palavas. 

  • Assistance aux biens

Ce sujet qui a prêté à confusion l'été dernier et suscité maints débats a été largement évoqué en séance en cette période pré-estivale. Xavier de la Gorce a fait réaliser cet automne une étude à ce sujet par le commissaire général de la Marine (2S) Olivier Laurens dont les conclusions sont très claires. Il faut rappeler que ce type d'interventions pour le sauvetage des biens s'inscrit dans la mission statutaire de la SNSM de sauvegarde de la vie humaine et de prévention de la sécurité générale en mer. La SNSM intervient sur ordre des CROSS   et a alors la pleine capacité juridique à exercer ce type de mission assortie d'une rémunération forfaitaire à niveau prix coûtant. L'assistance aux biens est et doit rester une activité annexe à son activité principale et la SNSM ne peut bien sûr en tirer profit. 

Lors de son dernier contrôle en 2013, la Cour des Comptes a demandé à la SNSM de revoir sa grille de tarif pour l'actualiser et la rendre plus transparente. Cette nouvelle grille est en cours de finalisation. Elle correspond au remboursement réel des frais engagés par les Sauveteurs (gasoil/amortissement du bateau utilisé) pour sauver le bien et sera diffusée prochainement aux stations. 

La SNSM attend en outre les conclusions de l'étude lancée sur ce dossier par le ministère chargé de la mer. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter