17/11/2014


La Route du Rhum – Jean-Pierre Champion, Président de la Fédération Française de Voile : « Une 10ème édition de records »

La Route du Rhum n’est pas encore terminée pour la plupart des skippers, que cette 10ème édition se révèle déjà comme une édition record. Record par le nombre de participants, par la taille des bateaux, le nombre de spectateurs venus voir ces magnifiques machines et bien entendu par le temps de référence qui a été battu par le grand vainqueur : Loïck PEYRON, skipper du trimaran Banque Populaire VII.

A. Courcoux 

Après des conditions de départ très musclées pour toutes les classes engagées, les skippers ont dû batailler pour trouver la meilleure porte d’entrée dans les alizées.  En tête dès la première nuit de course, Loïck PEYRON a confirmé qu’il est bien l’un des meilleurs skippers sur multicoque océanique. Sa victoire dans la classe Ultime, en signant un nouveau temps de référence en 7 jours, 15 heures, 8 minutes et 32 secondes, ne fait que confirmer ses qualités et celles de son bateau qui signe un beau doublé après sa victoire il y a quatre ans aux mains de Franck CAMMAS. Une victoire, comme un beau cadeau pour le Team Banque Populaire, qui après la blessure d’Armel LE CLEACH en août, a su mettre toute son expertise au service de Loïck. Une performance qui célèbre les 25 ans d’engagement dans la voile de la  Banque Populaire, l’un des sponsors les plus fidèles de notre sport. 

Sportivement, cette édition valide la première confrontation de la toute nouvelle classe des Ultimes. Une classe qui comptera bientôt le vainqueur de la classe IMOCA, François GABART, qui remporte cette Route du Rhum dès sa première participation, en signant lui aussi un temps record en monocoque 60’. Une habitude pour ce jeune talent de la voile Française qui a déjà remporté le Vendée Globe lors de sa première participation. A 31 ans, sa maîtrise est impressionnante, et il confirme tout son potentiel et la qualité de sa formation au sein du réseau fédéral. Erwan LE ROUX, marin éclectique, sur FenêtréA-Cardinal en Multi 50, prouve que la persévérance et le travail sont des valeurs qui conduisent à la réussite. Enfin, bien qu’ils n’aient pas terminé leur course, les Class40 démontrent que l’association de professionnels et d’amateurs est possible et ne nuit pas à la qualité sportive. 

Jean-Pierre CHAMPION, Président de la Fédération Française de Voile : « Cette 10ème édition, est bien une édition de records. Record par le nombre de participants, par la taille des bateaux, le nombre de spectateurs venus voir ces magnifiques machines et bien entendu par le temps de référence qui a été battu par le grand vainqueur : Loïck PEYRON, skipper du trimaran Banque Populaire VII. Je le félicite, car il a accepté il y a quelques mois de relever un défi que peu de skippers auraient été capables de faire. Et il le fait de belle manière. Bravo au Team Banque Populaire qui l’entoure car sans eux, ce défi aurait été tout simplement impossible. J’ai bien entendu une pensée pour Armel LE CLEACH, Parrain des EFV et skipper titulaire de Banque Populaire VII, qui a démontré une nouvelle fois tout son professionnalisme en accompagnant Loïck et en lui donnant toutes les clés de son bateau. Traverser l’Atlantique en solitaire à la voile en condition de course est en soit une performance qui est réservée aux grands Marins. A ce titre, tous les participants de la Route du Rhum le sont. C’est pourquoi les vainqueurs de cette course, et ceux qui animent les débats en tête de classement, sont des hommes d’exception, qui au-delà de leurs qualités de marin savent rechercher la performance humaine et technique, quelques soient les conditions. Bravo à eux et aux futurs vainqueurs de la Class40 et de la classe Rhum. La course n’est pas terminée, mais je tiens d’ores et déjà à féliciter l’organisateur Pen Duick qui a su mettre toute son expérience au service de cette grande épreuve. J’y associe bien entendu le Directeur de Course, Gilles Chiorri, ainsi que les arbitres de la FFVoile, qui ensemble font un travail minutieux, non perceptible pour le grand public mais indispensable. Enfin, merci aux deux grandes collectivités que sont Saint-Malo et la Région Guadeloupe pour leurs investissements et leur accueil. A tous les participants encore en mer, je leur souhaite bon vent.» 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter