30/04/2015


CDK Technologies - Des voiliers de course aux énergies marines renouvelables

CDK Technologies maitrise depuis 30 ans la mise en œuvre de son matériau de prédilection : le carbone pré-imprégné, matière haute performance qui envahit désormais les industries de pointe comme la défense ou l'aéronautique.

DR 

Des plus grands multicoques de course à l'industrie, CDK Technologies est en recherche permanente de diversification pour ses activités. CDK s'installe aujourd'hui comme acteur incontournable du marché en plein développement des Energies Marines Renouvelables, en tant que partenaire du projet d'hydrolienne Sabella D10. 

Le projet Sabella D10, première hydrolienne 100 % bretonne portée par la société Quimpéroise Sabella, entre dans sa phase finale : l'assemblage de la machine sur le port de Brest, avant sa mise à l'eau courant juin 2015 dans le Fromveur. 

DR 

Ce projet, lancé en 2012 au sein des ateliers de CDK Technologies à port La Forêt (Finistère) s'achève en ce moment avec l'assemblage des 6 pâles en carbone sur la nacelle de l'hydrolienne à Brest. Les bulbes de protection ont pour leur part été livrés il y a quelques semaines pour être peints. Une équipe de CDK Technologies participe en ce moment à leur fixation sur la nacelle. 

Un défi technologique 

DR 

Habitué des défis dans la construction des voiliers de course qui sont sa spécialité, CDK Technologies a transféré sur ce projet tout son savoir-faire dans la mise en œuvre de pièces en carbone hautes performances. Plusieurs centaines de kilos ont en effet été nécessaires pour la construction de chacune des pales, qui seront soumises à des efforts très importants lors de leur utilisation. 

Les marchés industriels représentent actuellement 15 % activités de la société, qui achève parallèlement 2 bateaux IMOCA pour le prochain Vendée Globe (Safran 2 et Banque Populaire 8), ainsi que le trimaran Ultime Macif 100. 

Enfin, CDK Technologies entre désormais dans le cercle très fermé des sociétés capables de fabriquer des mâts en carbone d'exception, en livrant courant mai un mât de 42mètres pour le Maxi trimaran Spindrift 2. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter