11/05/2016


Dehler - Une coque unique pour un voilier innovant, le Dehler 34

La semaine dernière, la première coque du Dehler 34, d'une longueur de 10,30 m par 3,60 m de large a été démoulée. Elle va maintenant entrer dans la chaîne d'assemblage du chantier naval Dehler à Greifswald, en Allemagne. Ce moment représente une étape importante dans la production de chaque voilier nouvellement développé, il a été étroitement surveillé par l'équipe Dehler.

DR 

La coque du nouveau Dehler 34, comme d'habitude pour Dehler, est construite intégralement avec une âme en sandwich. Elle se différencie des autres coques traditionnelles par des caractéristiques spéciales. 

La construction intégrale en sandwich offre une plus grande rigidité et une très bonne isolation. De plus, une coque en sandwich est beaucoup plus légère que celles qui adoptent d’autres méthodes de construction. Lorsque la construction en sandwich est étudiée de près, la première couche de l'extérieur est celle dite de gel coat, ce qui représente l'enveloppe de la coque. 

La ligne de flottaison des voiliers Dehler n’est pas collée à la coque, mais intégrée dans le gelcoat, pour assurer sa durabilité. La première couche derrière le gelcoat, la «peau extérieure» d'une construction en sandwich, consiste en fibre de verre imprégnée de résine vinylester. 

DR 

L'avantage de cette résine est sa résistance à l'osmose, ce qui assure une longue durée de vie au bateau. L’âme en sandwich de 16 mm d’épaisseur est constituée de bois de balsa. Elle offre une isolation optimale et rend la coque aussi légère que possible. La dernière couche, la «peau interne», complète la méthode de sandwich. 

La structure des fonds est alors mise en place, c’est elle qui répartit les forces sur la coque. Là encore, Dehler se différencie des autres producteurs de voiliers de série avec le Dehler Carbon Cage. 

Dans l'étape suivante, les composants intérieurs sont installés avant que le pont soit assemblé à la coque. Le nouveau Dehler 34 sera terminé juste à temps pour la saison des salons nautiques d’automne. 

Le Dehler Carbon Cage, qu’est-ce que c’est ? Et comment fonctionne-t-il ? 

Ce qui fut une structure en acier dans le premier Dehler 34 dans les années 80 est devenue le Dehler Carbon Cage. Mais comment est-il construit et quels sont les avantages comparés aux méthodes de construction classiques ? 

Nous aimerions utiliser le nouveau Dehler 34 pour répondre à cette question dans les moindres détails. 

Le Dehler Carbon Cage (en rouge) a été développé en collaboration avec Judel / vroljik & Co et donne le Dehler 34 une plus grande rigidité. 

La structure des fonds, qui est l'épine dorsale d'un voilier, est renforcée avec de la fibre de carbone unidirectionnelle à des points stratégiques. 

Le Dehler Carbon Cage augmente ainsi la rigidité de la structure des fonds de 20 %. La base du mât est renforcée de 50 %, garantissant une répartition des efforts optimale. 

Une structure rigide pour un voilier est particulièrement avantageuse car elle influe directement les performances en navigation. 

Cette démarche unique dans la construction des voiliers de série yacht permet au Dehler 34 de mieux remonter au vent que ses concurrents car la tension de son gréement reste forte et constante, même dans les mers agitées. Cela profite non seulement aux skippers ambitieux, mais augmente également le plaisir de naviguer à bord du nouveau Dehler 34 dans toutes les conditions. Sans oublier que la confiance du propriétaire dans la longévité de son Dehler 34 est renforcée par cette innovation. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter