16/02/2005


Master of speed

46,82 noeuds et nouveau record absolu de vitesse en planche à voile, Finian Maynard bat Yellow Pages aux Saintes-Maries de la mer.

L´Irlandais Finian Maynard bat le record de vitesse absolu à la voile avec une pointe à 46,82 noeuds sur le canal des Saintes-Maries de la mer en Camargue. Les Masters of Speed mettent ainsi fin à l´hégémonie du voilier Australien Yellow Pages. 46,82 noeuds, soit 0,3 de mieux que Yellow Pages Endeavour pour la planche de Maynard ! 

« Incroyable, super, génial » criait Finian après son run, « l´année dernière, j´étais un peu frustré de ne pas avoir pu dépasser ce record. Aujourd´hui, c´est bon. C´est une sacré récompense car je m´entraîne beaucoup. A nous les 50 noeuds ». 

Dans un mistral puissant de 120 km / h, Finian a impressionné les nombreux spectateurs installés le long du canal. Les Masters of Speed portent, aujourd´hui, bien leur nom. L´un d´entre eux est désormais l´homme le plus rapide à la voile de la planète. Pascal Maka, directeur de course peut être un homme heureux « je m´éclate. Ce matin, je sentais le record venir. C´est tout de même énorme. Bravo à Finian ! ! ». 

Depuis longtemps l´homme cherche à aller plus vite sur l´eau. Le premier record de vitesse en la matière date de 1875, avec 17 noeuds. 

Depuis, l´évolution du matériel a exacerbé la volonté des hommes. En 1986 Pascal MAKA est le premier windsurfer à homologuer un nouveau record avec 38,86 noeuds. Planches à voiles et bateaux vont s´affronter dans la quête d´un objectif commun : aller encore plus vite. En 1988 le canal des Saintes Maries de la Mer est créé, Eric BEALE porte le record à 40,48 noeuds. Thierry BIELAK atteint les 44,66 noeuds en 1991 aux Saintes Maries de la Mer, et améliore son propre record en 1993 avec 45,34 noeuds sur le même site. 

Mais Simon Mac KEON, la barre de l´engin de vitesse Yellow Pages Endeavour en 1993, place la barre à 46,52 noeuds, mettant ainsi fin à l´hégémonie des windsurfers. Les riders reprennent donc la main ! A noter que ce nouveau record a été validé par le World Sailing Record Council et son observateur sur place Michel Rousselet. 

Retour sur un week-end de folie. Ce week-end est à graver dans les mémoires des amoureux de la voile. Finian Maynard s´empare du record de vitesse absolu à la voile avec une pointe à 46,82 noeuds sur les 500 mètres du canal des Saintes en Camargue. Ses compères améliorent tous leurs records. Les Masters of Speed ont été à la fête. Le windsurf aussi ! 

Le record de Finian est exceptionnel. Dans des conditions de Mistral hallucinant, le jeune Irlandais a su tirer toute la quintessence de sa planche à voile. Bon réglage, physique sans faille, navigation au top ont permis à ce maître de la vitesse de détrôner le fameux record de « Yellow Pages », vieux de 11 ans. Respect. La Suissesse Karin Yaggi n´a pas, non plus, démérité puisqu´elle a amené son « gun » à 39,80 noeuds alors que le record du Monde Féminin en planche à voile s´élève à 40,05 noeuds. 

L´anglais Dave White arrache le record de Grande-Bretagne en planche à voile et le record du Monde des planches de production avec une pointe à 44,03 noeuds. Sur sa F2 missile, ce rider obtient un chrono époustouflant avec un gun commercialisé pour tous. 43,71 pour le hollandais Ben Van der Steen, il bat le record de son pays. Et 43,48 pour l´Australien Steeve Allen, le voilà le plus rapide du pays des Kangourous. 

Le recordman de France David Garrel est le deuxième rider le plus rapide du week-end derrière Maynard avec 44,21 noeuds à son compteur. Il est un sérieux prétendant au record absolu. Enfin, Francesco d´Urso n´a pas été loin du record d´Italie avec un run à 39,80 noeuds. 

« Je suis vraiment satisfait » explique Pascal Maka « mais je reste sur ma fin. Il est vrai que les conditions rafaleuses étaient difficiles pour nos pilotes mais on aurait pu faire encore plus fort. Je pense déjà à la prochaine tentative. Par vent de Sud Est, nous pouvons faire des ravages. ». 

En effet, les 12 riders comptent bien améliorer leurs chronos dans les semaines à venir. Les nouveaux records ont été validés par le World Sailing Record Council et son observateur sur place Michel Rousselet. On ne peut pas manquer le « cana »´ (comme ils l´appellent), c´est là que la technologie du windsurf s´épanouit. La tranchée en elle-même mesure 1100 mètres de long pour 20 mètres de large. 

Il y a trois parcours de 500 mètres qui se chevauchent et qui permettent d´utiliser le vent dans les 4 directions possibles : Nord-Ouest, Nord Nord-Est, Sud-Ouest, et Sud-est. Les deux directions de vent les plus favorables sont communément appelés ´Mistral´ (direction Nord Nord Est) et le ´Grec´ qui souffle Sud Est. C´est d´ailleurs cette direction de vent-ci qui a porté chance à Thierry Bielak en 93 quand il a fait un run à 45,34 noeuds. 

En cette fin d´année, Finian Maynard a bénéficié d´un mistral très très puissant ce qui lui a permis d´effectuer un véritable run de légende ! ! 

o Les riders du week-end :
Last name First name Nation Sail n°
* 1 Finian Maynard British Virgin Islands 11
* 2 Thierry Bielak France 44
* 3 David Garrel France 22
* 4 Eric Beale United Kingdom 5
* 5 Ben Van der Steen Netherlands 57
* 6 Rüdiger Lotz Germany 13
* 7 Steeve Alen Australia 110
* 8 Martin Van Meurs Netherlands 62
* 9 Karin Yaggi CH 114
* 10 Jean Baptiste Gautier France 24
* 11 Dave White UK 63
* 12 Francesco D´Urso Italy 26
* 13 Henrik Klagges Germany 111 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter