11/12/2015


Nautic de Paris - Red Carpet au Nautic !

Ce vendredi, au Nautic, en plus du Stand Up Paddle, de la planche à voile, du canoë kayak et du bateau, les visiteurs ont pu s’initier au wakeboard et au ski nautique, en présence de grands champions, à la fabrication de nœuds marins, aux gestes médicaux en situation d’isolement, aux systèmes de localisation d’homme à la mer, à l’usage des outils numériques pour une sellerie sur mesure et une multitude d’autres activités.

Mais ce que l’on retiendra aussi et surtout de cette journée, c’est la remise des prix du Nautic Start-Up Contest qui s’est déroulée cet après-midi et celle des Nautic Design Awards, qui se déroulera ce soir, en présence de jurés prestigieux. 

Nautic Start-Up Contest 

Pour la deuxième année consécutive, Reed Expositions France - le leader français de l’organisation de salons et organisateur du Nautic - a décidé de donner un coup de pouce professionnel aux start-up de la plaisance, en leur permettant de se faire connaître rapidement et efficacement du public mais aussi des professionnels au travers du Nautic Start-Up Contest. Initiative menée en partenariat avec la Fédération des industries nautiques, Windreport’, NUMA, NINA, KissKissBankBank et Sellsy, 41 start-up jeunes et dynamiques du secteur du nautisme se sont inscrites au concours cette année. Huit d’entre elles ont été retenues en présélection par le jury.  Elles ont ensuite reçu des invitations pour le Nautic où elles ont exposé leur projet sur la Scène, ce vendredi, entre 14h00 et 15h30. Cette présentation s’est déroulée en deux phases : trois minutes pour convaincre, trois minutes de questions/réponses  avec le jury composé d’Alain Pichavant, Commissaire Général du Nautic, Eric Mabo, Secrétaire général adjoint de la Fédération des industries nautiques, Yannick Perrigot de Windreport, Marie-Vogan Le Barzic de Numa, Gérard Lachkar d’AGL Marine, David Leray de GO Capital, Guillaume Dupont de Caphorn Invest et Jean-Luc Van den Heede, skipper. Les deux meilleurs dossiers, dans l’ordre Be Boats et Wezr, se sont vus offrir un stand au Nautic 2016. Le vainqueur, un comparateur et distributeur de location de bateaux dans le littoral du monde entier, bénéficiera  également d’une campagne KissKissBankBank et d’une participation à la French Start-up Cup en septembre 2016. « Notre objectif est de faciliter la recherche d'une location de bateau et l'accès à la navigation de plaisance. Pour cela, nous ne possédons pas de flotte de bateaux en propre, mais nous vous proposons celles de tous nos partenaires français et internationaux. La bonne nouvelle, c’est que nous venons de lever un million d’euros auprès de notre fond d’investissement, Sailing Invest. Ainsi, nous allons pouvoir foncer ! », a déclaré Isabelle Duval, la Présidente de Be Boats, à l’issue de la remise des prix. De son côté, Yannick Perrigot s’est réjouit du succès de cette 2e édition du Nautic Start-Up Contest : « C’est une petite idée qui est en train de devenir grande. Elle montre qu’il y a beaucoup d’idées et beaucoup de créativité. J’espère qu’elle va donner des idées aux grands groupes et leur rappeler l’intérêt de l’entrepreneuriat. » 

Les activités nautiques accessibles aux personnes en situation de handicap 

Dobremel/AFP/Nautic 2015 

Créé en 2003 par le Ministère des Sports, le Pôle Ressources National Sport et Handicaps dont l’objectif est d’accompagner les acteurs qui œuvrent au développement et à la promotion des activités physiques et sportives pour les personnes en situation de handicap, était présent, ce vendredi 11 décembre, sur la Scène Nautic. Deux heures d’échanges ont permis de s’intéresser à l’accessibilité des activités nautiques aux personnes en situation de handicap. Les représentants de l’organisme ont notamment présentés le nouveau Guide d’accessibilité des bases nautiques ainsi que la démarche réalisée par France Station Nautique pour mieux prendre en compte les publics handicapés. 

Quand écologie rime avec performance 

Naviguer de manière éco-responsable et autonome, sans bruit ou sans jamais faire le plein de carburant ni recharger son bateau, c’est possible et de nombreux produits présentés sur le Nautic cette année en témoignent. Des exemples ? La gamme des navires solaires autonomes SunSeaRider qui rend les nouvelles technologies accessibles à tous, valides ou PMR, particuliers ou professionnels. « Elle permet de limiter sa consommation énergétique tout en gardant de vraies performances. De plus, sa fabrication fait une large place aux matériaux recyclables, notamment pour sa structure en alliage léger », explique t-on chez PolyCreatis. Du côté de chez Nanni, la gamme hybride actuelle (constituée de 24 produits) intègre des moteurs thermiques jusqu’à 350 ch, et est destinée à des applications de plus en plus diversifiées. Son système hybride s’adapte aussi bien aux voiliers dayboats ou de croisière, aux croiseurs hauturiers ou aux bateaux de transports de passagers. Pareil ou presque chez Torqueedo. La société propose notamment le Deep Blue Hybrid, le premier système du marché entièrement intégré avec un moteur de bateau hybride et une gestion complète de l'énergie à bord. De son côté, ePropulsion dévoile des moteurs équivalents à 4 et 10CV de poussée, totalement silencieux et poussant l’autonomie jusqu’à plus de quinze heures. Le chantier Elan, réputé pour ses voiliers de croisières hautes performances, expose au Nautic le Elan E4 tout électrique. Ce dernier, d’une longueur de 10,30m, est équipé d’un moteur Ocean Volt d’une puissance équivalente à un moteur diesel de 20CV, et est équipé d’une fonction hydro générateur qui permet, sous voile, de recharger les batteries du bateau. Dans un autre rayon, Meto&Co présente son dernier grand succès, le M300 Speed. Petit frère d’un antifouling innovant, celui-ci n’a pas d’action biocide mais vise seulement à faire glisser beaucoup mieux les planches de surf, de windsurf, les SUP… De fait, être autonomes et éco-responsable, c’est bien quand tout le monde peut en profiter ! 

Remise des prix des Nautic Design Awards 2015 

C’est ce soir à 19 heures, au Jeep® Lounge (Hall 4), que seront enfin dévoilés les noms des deux vainqueurs des Nautic Design Awards. Ce prestigieux prix récompense chaque année les plus belles productions de l’industrie nautique, dont la France est un leader international. Nominés par le public, les internautes et un jury composé de designers, de journalistes et de professionnels du nautisme, les futurs vainqueurs sont issus de deux grandes catégories, celle des Dayboat et celle des Cruiser. Les cinq nominés par catégorie répondent à des critères stricts: ils doivent être produits et distribués en série et sortis dans l’année du Nautic. Cette année, les finalistes sont : 

  • Catégorie « Dayboat »
    • Chris Craft Capri 25 : ce bateau coup de cœur de 8 m est une luxueuse interprétation contemporaine du runabout américain des années 30. Et étonnamment le designer du Capri 25 n’est pas américain mais italien puisqu’il s’agit de Vittorio Garroni.
    • Quicksilver Activ 755 Sundeck : cet open moderne à console centrale combine espace à bord et style sportif. Le chantier est américain mais le bateau est produit en Pologne exclusivement pour le marché européen.
    • Boston Whaler 320 Vantage : Boston est le leader américain de la coque open haut de gamme. Contrairement à d’autres, Boston ne fait jamais appel à des designers extérieurs. Ici, en l’occurrence c’est le designer maison Charlie Foss et son équipe qui ont réalisé le style extérieur et le plan de pont qui est un modèle du genre.
    • XO Boats 270 RS : un parfait exemple de la griffe finlandaise, avec un style acéré ultra contemporain que l’on retrouve désormais chez d’autres chantiers scandinaves. Une coque et une cabine étroite et surtout une étrave en lame de couteau qui a prouvé son efficacité par mer très formée.
    • Lomac 10.5 Gran Turismo : c’est le meilleur représentant de l’école italienne du semi-rigide racé et sportif. Un style exclusif, caractérisé par des flotteurs effilés, une console centrale parfaitement aérodynamique et une faible profondeur de cockpit.
  • Catégorie « Cruiser »
    • Jeanneau Leader 46 : une nouvelle vedette signée par les italiens Garroni père et fils, qui ont plus de 20 ans d’étroite collaboration avec le chantier vendéen. L’idée est de trouver un style sobre, fonctionnel et consensuel, afin de séduire avec cette polyvalence une large palette de clients, les amateurs de vedette open comme les adeptes de timonerie fermée.
    • Bénéteau Gran Turismo 40 : encore une vedette made in France à design italien, mais cette fois-ci, ce sont les  designers vénitiens Carlo Nuvolari et Dan Lenard qui sont à la manœuvre. Ces deux stars du design sont davantage issus du milieu du yacht. Ils sont aussi, depuis 2010, à l’origine de toute la gamme Bénéteau Monte Carlo et Monte Carlo Yachts.
    • Bayliner 842 Cuddy : le 842 Cuddy est le plus grand de cette gamme de petit cabin cruiser, typiquement américain dans son style mais qui offre le maximum pour des programmes de petite croisière week-end.
    • Fountaine-Pajot MY 37 : Fountaine Pajot est le champion incontesté du catamaran à moteur en Europe. C’est l’architecte naval Daniel Andrieu qui a dessiné la coque. En revanche, ce sont les jeunes designers nantais David Comy et David Bougdour qui ont travaillé sur l’architecture intérieure. Ils avaient gagné ici même en 2011 le prix du concours « dessiner le bateau de demain ».
    • Galeon 380 Fly : le constructeur polonais, excessivement prolifique, est l’un des leaders européens sur le segment de la vedette habitable. L’architecte britannique Tony Castro travaille depuis dix ans avec la marque. Il est parvenu à créer une identité forte grâce à un design sophistiqué, agrémenté de solutions d’aménagements très innovantes.

Qui seront les deux vainqueurs des Nautic Design Awards 2015 ? Réponse dès ce soi. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter